Newsletter

RDC : l’ANAPEX victime d’une campagne de diabolisation de la part de ses pourfendeurs

Le fonctionnement des Directions et services entretenus par le directeur général de l’Agence nationale de promotion des exportations [ANAPEX], Mike Tambwe, se déroule harmonieusement sans anicroche.

Cette mise au point a été faite par l’un des membres de cette agence ayant requis l’anonymat, pour tordre le cou aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux et articles de presse commandés par un échantillon des travailleurs fictifs de ladite agence, déterminés à jeter en pâture l’image de cet établissement public.

En effet, dans une déclaration faite au mois d’avril sans les noms de signataires- tel un torchon-, ces travailleurs fictifs ont évoqué un climat malsain et les dysfonctionnements qui régneraient au sein de la boîte, pointant du doigt le Directeur général. 

La source qui s’est confiée à DosECo.Cd, rapporte que c’est depuis le 28 avril 2023, qu’une équipe de l’Inspection générale des finances (IGF) a été dépêchée à l’ANAPEX pour une mission d’accompagnement. 

Cette délégation a pour mission de procéder à l’encadrement des opérations financières en validant le plan hebdomadaire de trésorerie et de décaissement conformément aux termes de référence élaborés à cet effet ; mais également de procéder au contrôle de la régularité et de l’opportunité des recrutements, promotions et mutations du personnel, depuis janvier 2023, eu égard notamment au cadre organique ainsi qu’au budget des rémunérations de l’exercice.

Pour ce faire, l’ANAPEX a été invitée à fournir tous les documents légaux, administratifs, financiers, rapports de missions, rapports annuels des exercices précédents et convention collective.

A ce jour, rapporte la même source, toute la gestion de l’ANAPEX est passée au crible par l’IGF, la seule institution susceptible de répondre de manière définitive à toutes les élucubrations des commanditaires des « articles malfaisants ». 

L’IGF, qui représente le Président de la République, a pris la décision d’accompagner cet établissement public dans sa phase de maturation après le constat de l’excellent travail abattu depuis deux ans par la Direction générale.

In fine, cette source déplore la confusion entretenue par les pourfendeurs du DG Mike Tambwe, par-delà l’institution, du Décret n°20/003 du 05 mars 2020 portant création, organisation et fonctionnement de l’ANAPEX du Premier ministre à une ordonnance présidentielle.

Robert BUTARE

Dans la même catégorie

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading