RDC: L’inflation hebdomadaire s’établie à 0,17% la semaine du 11 au 18 août

Le taux d’inflation hebdomadaire en République démocratique du Congo s’est situé à 0,17% la semaine du 11 au 18 août contre 0,15% la semaine précédente.

C’est ce que rapporte la note de conjoncture économique de la Banque centrale du Congo (BCC). 

« D’une semaine à l’autre, l’inflation hebdomadaire s’est située à 0,17% contre 0,15%. En cumul annuel, le taux d’inflation s’est établi à 17,03%. En glissement annuel, le taux d’inflation a ralenti durant les trois dernières semaines, passant de 23,25% à 22,95% », lit-on dans le document.

Ce ralentissement a été attribué à la baisse de la demande de certains biens et services tels que « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées », « Logement, eau, électricité, gaz, et autres combustibles », « Meubles, articles de ménage et entretien courant de la maison », « Restaurants et hôtels », « Boissons alcoolisées et tabac », qui ont respectivement connue des accroissements de 0,02 point, 0,07 point, 0,15 point, 0,27 point et 0,05 point.

A en croire la même source, une baisse de l’inflation a été observée pour certains postes de consommation, particulièrement « Biens et services divers », « transports », « santé » et « loisirs et culture », tandis que les restes de fonctions ont enregistré des variations quasi nulles.

«En termes de contribution, celle de la fonction de consommation produits alimentaires et boissons non alcoolisées a été la plus importante avec 72,24 %, suivie de logement, eau, electricite, gaz, et autres combustibles avec 12,16 % et restaurants et hôtels avec 7,28 % », a-t-elle précisé.

En dépit d’un accroissement de faible amplitude du rythme de croissance de l’indice des prix à la consommation (IPC), il s’est observé une stabilité des prix des biens et des services au courant de la troisième semaine du mois d’août sur le marché des biens et services.

En période d’importants chocs exogènes; comme en 2017 et 2023, il s’observe une forte accélération du rythme de formation des prix des biens et services.

Au mois d’aout 2017, le taux d’inflation en glissement annuel avait atteint 44,2% à la troisième semaine, et à la période correspondante de 2023, l’inflation s’est située à 22,9% reflétant la synergie des actions au niveau des politiques budgétaire et monétaire.

Robert BUTARE 

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading