RDC : Tshisekedi demande aux mandataires publics d’améliorer la qualité de la gouvernance

Intervenant vendredi 25 août à la 110e réunion du Conseil des Ministres, le Président de la République, Félix Tshisekedi, est revenu sur les termes de sa communication faite à l’intention des mandataires publics au cours de la 77ème réunion du Conseil de ministres pour insister sur l’impérieuse nécessité pour eux d’avoir constamment dans l’exercice de leurs fonctions, une conduite managériale qui repose sur la bonne gouvernance pour garantir des meilleurs résultats.

C’est dans optique qu’il a évoqué l’amélioration de la qualité des prestations des services rendus aux usagers par la réalisation de leur objet social, le respect des obligations sociales envers les travailleurs, la transformation réelle du potentiel d’exploitation et de production des actifs de tous genres et l’atteinte du seuil de rentabilité, afin d’avoir des marges de trésorerie positive pour accroître les actifs et les capacités contributives de leurs entités respectives au budget de l’Etat.

« Les mauvaises pratiques et anomalies des gestions diverses tant décriées, décelées et révélées par l’Inspection générale des finances et d’autres structures de contrôle, ont été entretenues par une inaction des commissaires aux comptes qui, pourtant, ont reçu de l’Etat un mandat d’intérêt général d’audit légal, de certifier les comptes annuels après avoir vérifié la sincérité et la conformité des données financières sur la base des normes de bonne gouvernance en vigueur », a rapporté le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya dans le compte rendu dudit conseil.

Ainsi, étant donné l’importance du contrôle des experts indépendants dans les performances des gestions et pour éviter d’entretenir les mêmes défaillances, le Chef de l’Etat a invité la ministre d’État, ministre du portefeuille à mettre à jour sur la supervision du Premier ministre et à y remédier en toute urgence.

En même temps, le ministre des Finances a été chargé de prendre les dispositions nécessaires pour accompagner l’Ordre national des experts-comptables dans l’encadrement et l’amélioration des conditions de prestation de ses membres, en vue de garantir une meilleure contribution de la profession d’expert-comptable à la promotion de la bonne gouvernance en RDC.

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Les États-Unis conditionnent la levée des sanctions imposées à Gertler par l’abandon de ses activités en RDC 

L’administration Biden a manifesté sa volonté de lever les sanctions imposées à l'homme d'affaires Israélien, Dan Gertler en lui conditionnant d'abandonner toutes ses opérations...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading