Le FMI et la Banque mondiale veulent renforcer leur collaboration face au changement climatique

Les responsables du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque mondiale ont annoncé jeudi 7 septembre, vouloir travailler de façon plus étroite face à la «menace existentielle» posée par le changement climatique, à l’approche du sommet du G20 en Inde. 

C’est ce qu’indique un communiqué de ces deux institutions dont une copie a été consultée par l’Agence France Presse (AFP).

«Le changement climatique est une menace pour la paix mondiale, la sécurité, la stabilité économique, et le développement», ont déclaré, dans un communiqué commun, la directrice générale du Fonds monétaire international, Kristalina Georgieva, et le président de la Banque mondiale, Ajay Banga.

Face à cette «menace existentielle du changement climatique», le FMI et la Banque mondiale «doivent aider tous (leurs) pays membres à intégrer leurs objectifs en matière de climat et de développement», ont-ils affirmé.

Le sommet du G20, qui rassemble 19 pays et l’Union européenne, se réunit samedi et dimanche à New Delhi. Il s’inscrit dans un cycle de quatre mois de négociations majeures sur le réchauffement climatique, qui culmineront avec une conférence de l’ONU (COP28) à Dubaï fin novembre.

La réunion du G20 présente une opportunité réelle, bien que compliquée, de se réunir pour les pays membres afin de progresser sur les questions climatiques, a indiqué une source proche.

Parallèlement au changement climatique, les deux dirigeants se sont également engagés à collaborer plus étroitement pour éviter que certains pays ne se retrouvent dans une situation de plus en plus vulnérable, en raison d’un endettement croissant.

Ils ont également annoncé qu’ils renforceraient leur soutien aux pays pour «tirer parti des nouvelles technologies numériques tout en atténuant les risques, notamment sur les moyens d’améliorer les paiements transfrontaliers».

M. Banga, arrivé début mai à la tête de la Banque mondiale, avait largement mis en avant, lors de sa campagne, les questions climatiques, et notamment la capacité de l’institution à embarquer le secteur privé dans le financement de la transition.

L’administration de Joe Biden, dont Ajay Banga était le candidat pour ce poste, a également poussé les prêteurs à faire davantage pour soutenir le financement de la transition climatique.

Le prédécesseur d’Ajay Banga, David Malpass, avait été critiqué pour son manque d’implication dans la lutte contre le réchauffement climatique, et était accusé d’être climatosceptique.

DosECo.Cd avec AFP

Dans la même catégorie

Jean-Pierre Bemba en Égypte pour redynamiser la coopération militaire

Le vice-premier ministre, ministre de la Défense nationale et Anciens Combattants de la RDC, Jean-Pierre Bemba Gombo, séjourne depuis le mardi 21 mai 2024...

RDC : Nicolas Kazadi pris la main dans le sac à la Banque centrale (Tribune de l’ODEP)

Selon des sources de la Banque Centrale du Congo, Madame MUSHENGEZI, Directrice des opérations bancaires et monnaies (OBAMA) a été arrêtée, conduite au Parquet...

Ministère de l’Agriculture: les structures enregistrées au budget d’interventions économiques invitées à récupérer les engrais chimiques

Le ministère de l'Agriculture invite toutes les structures enregistrées au budget d'interventions économiques 2024 à se présenter ce mercredi 22 mai au bureau...

RDC-Finances publiques: au 16 mai, l’Etat a mobilisé 1.356,3 milliards de CDF

Au 16 mai 2024, le tableau des opérations financières de l’Etat produit par la Banque Centrale du Congo (BCC) affiche un niveau de 1.356,3...

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading