RDC : le gouvernement lance une mission de contrôle économique pour lutter contre les pratiques illicites

Dans le but de lutter contre les pratiques illicites dans le secteur de l’économie, le gouvernement congolais, par le truchement du vice-premier ministre, ministre de l’Économie nationale Vital Kamerhe, a lancé mardi 12 septembre 2023, une mission de contrôle économique.

C’était lors d’une réunion avec les cadres de la Direction d’Inspection de son ministère,  en présence du Secrétaire Général à l’Économie nationale, Célestin Twite.

Durant 15 jours, les missionnaires ont pour tâche de s’assurer du respect, par les opérateurs économiques, de la réglementation en vigueur dans ce secteur, notamment sur les structures des prix des produits et services sur le marché. Cette mission vise aussi à mettre fin à toute sorte d’abus dans le secteur économique, à l’approche de la fin de l’année.

« Les inspecteurs vont descendre sur le terrain pour vérifier si les prix affichés ont été calculés en respectant la structure des prix et la marge autorisée sur le plan de la loi. Ils ont aussi pour mission de préserver le pouvoir d’achat de la population. Ils doivent lutter contre la rétention des produits signalés importés et se trouvant déjà dans les entrepôts de la République Démocratique du Congo mais qui sont rares sur le marché« , a fait savoir Vital Kamerhe.

À l’en croire, des instructions claires ont été données aux inspecteurs économiques pour mener convenablement cette mission. Il s’agit des règles à observer sur le plan déontologique, technique, administratif et procédural.

« Notre ambition est de faire de la Direction  d’Inspection, la jumelle de la Direction Générale des Finances. Pour cela, il faut mettre les inspecteurs dans de bonnes conditions. L’État va alors récupérer beaucoup de moyens et va protéger les droits des consommateurs. », a poursuivi Vital Kamerhe.

Ce dernier a martelé que cette mission ne devrait pas se transformer en une sorte de tracasseries contre les opérateurs économiques. Un mécanisme a été mis en place au niveau du Secrétariat Général pour surveiller le travail qui sera effectué sur le terrain, notamment sur les comportements des inspecteurs.

Il a appelé les inspecteurs au respect des règles déontologiques et à s’abstenir de tout acte de corruption. L’objectif principal demeure la protection des droits des consommateurs.

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

RDC: Jean-Pierre Lihau et 600 délégués de l’administration publique discutent du pouvoir d’achat des fonctionnaires

Le vice-Premier ministre en charge de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau, a ouvert, mercredi 22 mai, la première série de concertations avec toutes les...

Kinshasa abritera du 23 au 26 mai 2024, la 5ème édition du congrès de la Fédération des Verts Africains

La ville de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, va abriter, du jeudi 23 au dimanche 26 mai 2024, la 5ème édition...

Lutte contre la corruption et la mauvaise gouvernance :  l’ODEP dévoile un numéro vert et une adresse e-mail pour des dénonciations

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP) a officiellement lancé, mercredi 22 mai 2024, une adresse e-mail et un numéro de téléphone vert pour permettre...

Jean-Pierre Bemba en Égypte pour redynamiser la coopération militaire

Le vice-premier ministre, ministre de la Défense nationale et Anciens Combattants de la RDC, Jean-Pierre Bemba Gombo, séjourne depuis le mardi 21 mai 2024...

RDC : Nicolas Kazadi pris la main dans le sac à la Banque centrale (Tribune de l’ODEP)

Selon des sources de la Banque Centrale du Congo, Madame MUSHENGEZI, Directrice des opérations bancaires et monnaies (OBAMA) a été arrêtée, conduite au Parquet...

Ministère de l’Agriculture: les structures enregistrées au budget d’interventions économiques invitées à récupérer les engrais chimiques

Le ministère de l'Agriculture invite toutes les structures enregistrées au budget d'interventions économiques 2024 à se présenter ce mercredi 22 mai au bureau...

RDC-Finances publiques: au 16 mai, l’Etat a mobilisé 1.356,3 milliards de CDF

Au 16 mai 2024, le tableau des opérations financières de l’Etat produit par la Banque Centrale du Congo (BCC) affiche un niveau de 1.356,3...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading