RDC : Denis Mukwege promet de bâtir un pays émergent, une fois élu Président de la République 

Fin de suspense. Le Docteur Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018, assume dorénavant sa candidature à la présidentielle de décembre 2023.

Dans une adresse à la population congolaise venue assister à la remise d’un chèque pour la caution de sa candidature à la présidentielle samedi 16 septembre dernier à Bukavu, ce gynécologue n’a pas hésité de décliner sa vision qui consiste à instaurer un État de droit et de bâtir un pays émergent, une fois élu Président de la République.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la dichotomie qu’il y a entre les richesses potentielles que regorge le pays et la précarité effective qu’on retrouve dans le chef de la population lui prive de sommeil.

« Notre vision depuis des décennies, nous disons que le Congo doit être un État, qui doit être un État de droit. Aujourd’hui combien de congolais perdent leurs droits puisqu’il y a un individu qui décide et qui arrache tous les droits. Nous pensons qu’il faut absolument que nous ayons un État de droit et qui doit être émergent, puisque nous n’avons aucune excuse que nous ayons un pays comme la République démocratique du Congo avec les ressources naturelles et intellectuelles et ayons une population pauvre. Nous avons la capacité de transformer ce pays et d’être un pays émergent », a déclaré Denis Mukwege.

Selon le responsable de l’hôpital Panzi, tous les grands pays disent que l’avenir de la planète se trouve au Congo. Néanmoins, D. Mukwege dit ne pas comprendre le fait que les Congolais n’aient pas compris cette évidence.

« Aujourd’hui, quand vous suivez les discours de tous les grands, ils disent que l’avenir de la planète se trouve au Congo. Alors comment pouvez-vous expliquer que tout le monde pense que l’avenir de la planète se trouve au Congo sauf nous les congolais qui ne comprenons pas ce que ça veut dire ? En fait, vous allez voir tous les étrangers qui viennent ici, je prends l’exemple des chinois, qui viennent, pauvres et qui rentrent riches », a-t-il ajouté.

Il poursuit en estimant que sa vision c’est de construire un Etat de droit émergeant, ou en fait  » nous allons avoir la possibilité d’avoir un développement durable. Mais non seulement durable, où les 17 objectifs de développement durable feront l’objet de notre développement, mais il faut que ça soit harmonieux ».

Occasion faisant le larron, le Docteur Mukwege a battu en brèche les accusations selon lesquelles il serait l’homme à la solde des Occidentaux. En sus, il a indiqué qu’il n’a pas besoin de l’appui ni de l’Orient, ni de l’Occident encore moins des alliances avec des traîtres qui ont tué ce pays ».

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Les États-Unis conditionnent la levée des sanctions imposées à Gertler par l’abandon de ses activités en RDC 

L’administration Biden a manifesté sa volonté de lever les sanctions imposées à l'homme d'affaires Israélien, Dan Gertler en lui conditionnant d'abandonner toutes ses opérations...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading