Tshisekedi sur l’arrestation de Stanis Bujakera : « Je ne me mêle pas des faits qui se passent avec la justice »

Le sujet de l’arrestation de Stanis Bujakera Tshiamala, directeur de publication adjoint d’Actualité.cd et Correspondant de Jeune Afrique et Reuters à Kinshasa, s’est invité dans le déjeuner de presse, organisé mardi 19 septembre par le Président Félix Tshisekedi  aux États-Unis d’Amérique, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU.

Devant une cohorte de journalistes, le chef de l’Etat s’est montré réservé sur la question et dit ne pas s’y immiscer.

« J’ai un principe, celui de la séparation du pouvoir. Je ne me mêle pas des faits qui se passent avec la justice. Évidemment, comme le dit la constitution, je suis le magistrat suprême, sans juger, je peux m’enquérir bien sûr de certaines situations sans m’immiscer dans les affaires de la justice surtout lorsque cela suscite des polémiques. Je dirais que dans les deux cas cités, ce sont des enquêtes qui sont en cours. Ça serait hyper maladroit de ma part d’oser faire un commentaire là dessus. Tout ce que je veux, et ce à quoi je veille, c’est que les droits des individus soient garantis et respectés », a laissé entendre Félix Tshisekedi.

Néanmoins, il a donné l’illustration de la journaliste française Ariane Lavrilleux qui a été interpellée et gardée à vue pour avoir divulgué les informations stratégiques et celle de Julian Assange qui avait été traquée jusqu’en Grande-Bretagne pour avoir divulgué les cartes diplomatiques stratégiques.

Dans la même veine, Félix Tshisekedi pense que « quoi de plus normal que la justice congolaise s’intéresse au dossier Bujakera ».

« Le journaliste Stanis Bujakera qui est un jeune homme que j’aime bien, pour la petite histoire, il a couvert notre campagne électorale. Il était de tous les combats avec nous, vous voyez, j’ai de la sympathie pour lui et je regrette ce qui lui arrive. Je ne peux pas faire entrave à la justice et ne pas permettre à celle-ci de faire toute la lumière d’autant plus qu’on parle des morts d’hommes », a déclaré Félix Tshisekedi.

Stanis Bujakera a été interpellé le 8 septembre à l’aéroport de Ndjili alors qu’il voulait se rendre à Lubumbashi. Placé sous mandat d’arrêt provisoire le lundi 11 septembre, il avait été transféré le jeudi 14 septembre à la prison de Makala. Les autorités congolaises lui reprochent la « propagation de faux bruits » et la « diffusion de fausses informations », à la suite d’un article publié le 31 août sur Jeune Afrique, non signé de lui, concernant le meurtre de l’ancien ministre et député congolais Chérubin Okende.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

RDC : Qui est Louis Watum Kabamba, le nouveau ministre de l’industrie ? 

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a nommé Louis Watum Kabamba ministre de l'industrie et développement des Petites Moyennes entreprises (PME ), remplaçant...

RDC : Qui est Doudou Roussel Fwamba Likunde, le nouveau ministre des Finances national ?

Le nouveau argentier national de la République Démocratique du Congo est Doudou Roussel Fwamba Likunde. Il a été choisi par la Première Ministre Judith...

RDC : Félix Tshisekedi attendu en septembre à la 9ème édition du Forum de coopération sino-africaine

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, est attendu à la 9ème édition du Forum de coopération sino-africaine (FOCAC) qui se...

RDC : Voici les membres du nouveau gouvernement Suminwa 

Le nouveau gouvernement tant attendu par la population congolaise a été dévoilé ce mercredi 29 mai en RDC. Il intervient plus de cinq mois...

RDC: ‘‘Le désordre économico-financier actuel ne permet pas de préserver le pouvoir d’achat de la population congolaise’’ (Tribune)

Les salaires des fonctionnaires sont libellés et payés en Francs congolaispendant que les prix des biens et services sont fixés en dollars américains et...

En prélude du Forum sur la coopération sino-africaine, la RDC et la Chine renforcent leurs relations bilatérales

Le Vice-Premier Ministre et Ministre Congolais des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, a eu une réunion lundi 27 mai avec le Représentant spécial du gouvernement...

Sous-traitance : la GECAMINES appelée à ne pas bloquer la recommandation de plus de 20 entreprises à TFM

Le directeur général de l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP), Miguel Katemb, a demandé, ce lundi 27 mai, à...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading