Reddition des comptes 2022 : l’ODEP dénonce « le scandale et le record historique » des pratiques de dépassements budgétaires 

L’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) dénonce, dans un communiqué de presse publié ce vendredi 29 septembre, « le scandale et le record historique » des pratiques de dépassements budgétaires dans quasiment 22 ministères et 7 institutions publiques, dont la Cour des comptes en 2022.

Là où le bât blesse, indique cette organisation de contrôle des finances publiques, c’est le fait de voir les deux chambres du parlement que sont l’Assemblée nationale et le Sénat, être mêlées dans ces pratiques alors que ce sont elles qui sont l’autorité budgétaire qui vote le budget et qui en suit l’exécution. Le Professeur Florimond Muteba, Président du Conseil d’Administration de l’ODEP se questionne s’il doit se vouer à quel saint.

« Le ministre des Finances, enfant chéri du régime lui-même en dépassement de 182%, tire ainsi sur tout le monde, président de la République, y compris avec un taux de 190% de dépassement budgétaire. C’est tout de même un signal fort de l’argentier national qui dit en gros « Trop, c’est trop », nous sommes en train de tuer la République : « Halte aux dépassements budgétaires ». Le Parlement avec les taux de dépassement de 145% pour l’Assemblée nationale et de 184% pour le Sénat. Mais ce sont eux l’autorité budgétaire qui vote le budget et a l’obligation d’en suivre l’exécution. À quel saint se vouer ? Le pays est mort avec ses 900 partis politiques et une kyrielle des candidats à tous les niveaux qui n’aspirent, comme des charognards, qu’à venir à bout du cadavre de l’éléphant mort tué par la classe politique actuelle qu’est la RDC », déplore le Professeur Florimond Muteba.

Pis, l’ODEP est d’avis que l’autre grand scandale dans cette situation, c’est celui de la Cour des comptes, l’institution supérieure de contrôle, « qui est atteinte aussi par ce cancer mortel qui s’est métastasé dans tous les organes du corps que sont nos institutions et notre administration avec son taux de dépassement de 126% ». 

Florimond Muteba se pose la question de savoir comment cela a-t-il pu être possible. De ce fait, il exhorte le chef de l’État, Félix Tshisekedi à prendre des mesures visant le respect du circuit de la dépense publique et le plan d’engagement budgétaire par son propre cabinet. 

In fine, il invite l’IGF et la Cour des comptes à procéder au contrôle périodique et régulier afin de redresser à temps tout dérapage et à initier un audit sur la gestion de tous les projets financés par le trésor public, et de leurs régularités conformément aux lois de la République régissant les finances publiques. Mais aussi l’étendre à la période avant la prise de fonction du Président Félix Tshisekedi. 

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

RDC: Jean-Pierre Lihau et 600 délégués de l’administration publique discutent du pouvoir d’achat des fonctionnaires

Le vice-Premier ministre en charge de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau, a ouvert, mercredi 22 mai, la première série de concertations avec toutes les...

Kinshasa abritera du 23 au 26 mai 2024, la 5ème édition du congrès de la Fédération des Verts Africains

La ville de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, va abriter, du jeudi 23 au dimanche 26 mai 2024, la 5ème édition...

Lutte contre la corruption et la mauvaise gouvernance :  l’ODEP dévoile un numéro vert et une adresse e-mail pour des dénonciations

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP) a officiellement lancé, mercredi 22 mai 2024, une adresse e-mail et un numéro de téléphone vert pour permettre...

Jean-Pierre Bemba en Égypte pour redynamiser la coopération militaire

Le vice-premier ministre, ministre de la Défense nationale et Anciens Combattants de la RDC, Jean-Pierre Bemba Gombo, séjourne depuis le mardi 21 mai 2024...

RDC : Nicolas Kazadi pris la main dans le sac à la Banque centrale (Tribune de l’ODEP)

Selon des sources de la Banque Centrale du Congo, Madame MUSHENGEZI, Directrice des opérations bancaires et monnaies (OBAMA) a été arrêtée, conduite au Parquet...

Ministère de l’Agriculture: les structures enregistrées au budget d’interventions économiques invitées à récupérer les engrais chimiques

Le ministère de l'Agriculture invite toutes les structures enregistrées au budget d'interventions économiques 2024 à se présenter ce mercredi 22 mai au bureau...

RDC-Finances publiques: au 16 mai, l’Etat a mobilisé 1.356,3 milliards de CDF

Au 16 mai 2024, le tableau des opérations financières de l’Etat produit par la Banque Centrale du Congo (BCC) affiche un niveau de 1.356,3...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading