Denis Mukwege : « La RDC va très mal et à ce jour, le risque de la voir disparaître de la carte du monde est élevé »

« La République démocratique du Congo va très mal et à ce jour, rien n’est fait pour arrêter l’hémorragie ». Ce tableau peu reluisant a été dépeint par le Docteur Denis Mukwege, prix Nobel de la paix qui s’illustre dorénavant comme un « homme révolté ».

Au cours d’une activité, organisée lundi 02 octobre en marge de l’annonce officielle de sa candidature à la présidentielle du 23 décembre, dans la cathédrale de Fatima – située dans la commune de la Gombe à Kinshasa-, ce médecin gynécologue de 68 ans a mis en évidence le danger qui guette la RDC. Il y a péril en la demeure, Denis Mukwege est d’avis que « le risque de voir la RDC disparaître de la carte du monde est élevé, mais cette tragédie n’est pas une fatalité ».

« Bien que doté d’un potentiel incommensurable de développement, notre pays est devenu la honte du continent et la risée du monde. Terrassé de l’intérieur par la mauvaise gouvernance et de l’extérieur par des rapaces qui depuis trop longtemps font main basse sur ses richesses, il est plus que jamais menacé d’implosion et de balkanisation. Oui, notre pays est menacé dans son unité, menacé dans son intégrité, menacé dans ses fondations même », a déclaré Denis Mukwege.

Et de poursuivre : « Nous sommes devant une crise existentielle sans précédent caractérisée par des violations répétées des textes réglementaires, y compris la Loi fondamentale, menaçant même le vivre-ensemble, le débauchage politique, les interventions des forces étrangères sur le territoire national sans débat, ni autorisation du Parlement, la désignation par défi des magistrats de la Cour constitutionnelle ».

La Prédation des ressources nationales 

Dans son harangue de plus d’une dizaine de pages, prononcée devant un parterre de journalistes et face à un public autant électrique, cet admirateur de Martin Luther King a profité de cette occasion pour tirer à boulets rouges le régime de Tshisekedi qui, selon lui, a occasionné la prédation des ressources nationales. 

« A titre d’exemple, des accords léonins ont permis de brader 75% des minerais du Katanga appartiennent à certaines entreprises étrangères dont l’impact sur le développement de notre pays est hypothétique », a-t-il soutenu.

Et de renchérir : « Ce bradage se fait au moment où notre peuple manque de tout. Il manque des infrastructures (routes, aéroports, voies ferrées, voies aériennes), il manque d’énergie, il manque d’eau potable alors que nous avons l’une de plus grandes réserves d’eau douce au monde, il meurt de faim en dépit du potentiel agricole exceptionnel de notre pays condamné honteusement à importer de la nourriture faute de production locale ».

Dans sa démarche de briguer la présidentielle, Denis Mukwege dit ne pas être motivé par le gain émanant du pouvoir.  » Ma motivation est de redresser notre pays. Ma seule motivation est de relever la dignité de notre peuple », soutient-il.

In fine, il dit être prêt à relever les différents défis. Dès lors, il appelle les congolais à le soutenir massivement et entrevoit de présenter son projet de société positive intitulé : « Le Travail et la discipline ».

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading