Newsletter

La Banque mondiale présente 5 études économiques réalisées sur la RDC 

La Banque mondiale, par le truchement de son directeur des opérations en RDC, Albert Zeufack, a présenté mercredi 04 octobre dernier à Kinshasa, 5  travaux analytiques sur la RDC.

C’était au cours de la fête du savoir (Knowledge fest) qu’elle a organisée à Gombe. Il s’agit notamment du Mémorandum économique pays (CEM), du Rapport national sur le climat et le développement (CCDR), de la Revue des dépenses publiques (PER), de l’ouvrage intitulé :  » L’avenir des ressources de l’Afrique » et Africa’s Pulse.

Ces travaux analytiques ont été présentés
successivement dans la Revue des dépenses publiques (PER), par Mlle Ruxandra Burdescu, spécialiste principale de la gouvernance ; le Mémorandum économique pays (CEM) par Mlle Sandra El Saghir, économiste principale pour la RDC; le Rapport national sur le climat et le développement (CCDR) par Mlle Ana Elisa Buclier, spécialiste principale Environnement ; l’ouvrage « L’avenir des ressources de l’Afrique  » par James Cust, économiste principal, ainsi que Africa’s Pulse :  » Créer de la croissance pour tous grâce à de meilleurs emplois » par Albert G. Zeufack.

Dans son Keynote, Albert G. Zeufack a mis en évidence l’importance de la Revue des dépenses publiques. « Celle-ci permettra d’identifier les bonnes pratiques pour améliorer la mobilisation et la gestion des ressources publiques afin de relever les défis complexes qui freinent l’émergence de l’économie de la RDC « , a-t-il soutenu.

Quant au Mémorandum économique pays, il a indiqué qu’il est « d’une extrême importance ». Ce dernier a déploré le fait que des efforts notables fournis ne permettent pas au cadre macroéconomique actuel de réunir des conditions suffisantes pour que la croissance en RDC se traduise par une amélioration significative et généralisée
des conditions de vie des populations.

Aussi, il encouragé à « continuer à adopter et à mettre en œuvre des réformes économiques ambitieuses pour favoriser une croissance diversifiée et inclusive « tout en approfondissant ces réformes pour permettre à la RDC de pouvoir » atteindre l’objectif de rentrer dans le groupe des pays à revenu intermédiaire à l’horizon souhaité par les autorités du pays ».

Le Mémorandum économique pays  » montre comment la diversification économique en RDC est entravée par un environnement truffé de contraintes réglementaires et budgétaires qui ne permet pas au secteur privé de tirer au mieux de la croissance économique », a révélé le représentant de la Banque mondiale en RDC. 

Ce rapport parle également des contraintes liées aux infrastructures. Car sans infrastructures, il n’y a pas développement ». Ce Mémo propose également un certain nombre de politiques visant à résoudre les principaux goulots d’étranglement pour une croissance.

Le Rapport national sur le climat et le développement vise à soutenir les efforts de la RDC pour atteindre ses objectifs de développement dans un climat changeant, en quantifiant les espaces de changement sur l’économie congolaise, mais aussi en soulignant les politiques et les interventions clés qui seront nécessaires pour renforcer la résilience, a déclaré Albert Zeufack.

L’ouvrage ausculte quatre tendances importantes, la transition, la mécanisation industrielle et la dégradation de l’environnement.

Le ministre du Budget, Aimé Budget, qui a représenté le gouvernement a souligné l’importance de la Revue des dépenses publiques. Ces dépenses publiques bien gérées, a-t-il déclaré, peuvent procurer à la population l’éducation, le logement, les soins de santé, l’électricité. Il s’agit d’assurer l’amélioration du bien-être de la population et de mettre davantage la personne humaine au centre de l’action gouvernementale.

Robert BUTARE

Dans la même catégorie

Contrat SICOMINES : Le ministre des Finances examine la mise en place d’un mécanisme financier et de bonne gouvernance pour les ressources issues de...

La gestion des fonds du projet Sino-Congolais des Mines (SICOMINES) était au cœur d'une réunion présidée le jeudi 18 juillet par le ministre des...

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading