RDC : 27 mandataires dont l’actuel PCA Guy Lukama, cités dans la disparition de plus de 10 millions USD à la Gécamines

Environ 10 millions de dollars américains ont disparu des comptes de l’entreprise SIMCO, une filiale appartenant à 99% à la Générale des carrières et des mines (GÉCAMINES SA) au mois d’octobre à décembre 2022.

Cette révélation a été faite par Muzeze Nzonzimbu, inspecteur général chef de brigade, dans sa note du 04 octobre 2023, envoyée à l’Inspecteur général des finances, chef de service de l’IGF, Jules Alingete, demandant l’autorisation de convoquer les mandataires, cadres et agents de la Gécamines, auteurs des prélèvements injustifiés  des fonds dans les comptes de SIMCO.

En effet, parmi les personnes impliquées dans la disparition présumée de cette faramineuse somme  figurent une légion de cadres de la Gécamines dont Guy Lukama Nkunzi, actuel président du Conseil d’administration de cette société étatique et mandataire dans plusieurs autres filiales de la Gécamines ; Kasongo Mabwisha, ancien président intersyndical ; Léon Mwine, administrateur et Jack Masangu, actuel directeur général adjoint de cette société

Selon l’inspecteur général chef de brigade, les trois premières personnes ont reçu chacune, une somme de plus d’un million de dollars américains sur les 10 millions.

«Nous signalons que Monsieur Kasongo Mabwisha qui a reçu au total USD 1.391.125,00 était le Président de l’Intersyndicale de la GECAMINES. Monsieur Lukama Nkunzi Guy qui a reçu en un seul paiement de USD 1.157.625,00 était Administrateur de la Gécamines au moment de cette opération et actuellement il occupe les fonctions de PCA, Monsieur Mwine Kabiena qui a reçu en plusieurs paiements USD 1.019.700,00 était DGA à l’époque. Il est actuellement Administrateur à la Gécamines. Monsieur Ntambwe Ngoy Kasongo qui a reçu au total USD 913.000,00 était DG à cette époque. Monsieur Masangu a Mwanza qui avait reçu USD 385.875,00 était Directeur à l’époque mais actuellement, il est l’un de deux DGA de la Gécamines », lit-on dans cette correspondance.

Les motifs de retrait de cette somme d’argent, explique Muzeze Nzonzimbu, indiquent soit « une dotation spéciale » soit «une collation spéciale » soit encore « non spécifié ». 

Il précise que les 27 personnes citées dans la disparition de cette somme d’argent doivent être entendues parce que ces agissements constituent des « actes de détournement ».

Cette révélation intervient quelques jours après celle rendue publique par la Cour des comptes de détournement présumé de 25 millions de dollars américains de la Gécamines. Quelques responsables de la Banque centrale du Congo, de la Gécamines et de la Rawbank seraient impliqués dans ce dossier.

Prince Okende 

Dans la même catégorie

RDC: l’ANAPEX sensibilise les opérateurs économiques sur les modalités de participation au Forum Chine-Afrique 

La Chine va organiser en septembre prochain le forum économique Chine-Afrique pour échanger sur les opportunités économiques qu'elle entend offrir au continent. Membre du comité...

RDC: Judith Suminwa invitée à prendre un décret limitant le recrutement à 15 membres pour les cabinets ministériels

Dans le but de réduire le train de vie des institutions, le Centre de recherche en finances publiques (CREFDL) appelle la première ministre, Judith...

RDC : une délégation du CEEC et le ministre des mines évoquent l’encadrement des substances minérales de différentes filières 

Le ministre des mines, Kizito Pakabomba, s'est entretenu lundi 24 juin 2024 avec une délégation du Centre d’Expertise d’Evaluation de Certification des substances minérales...

RDC : auprès de J. Shabani, les députés nationaux de la Tshopo plaident pour l’organisation d’une conférence de paix et de développement 

Reçus ce lundi par le VPM de l'Intérieur et Sécurité, Jacquemain Shabani, les députés nationaux de la Tshopo ont proposé l'organisation d'une conférence de...

Ministère de l’Économie: Vital Kamerhe accusé d’avoir licencié abusivement 500 anciens agents du Cadre Permanent de Concertation Économique

L'ancien vice-premier ministre et ministre de l'Économie, Vital Kamerhe, est accusé d'avoir licencié plus de 500 anciens agents du Cadre Permanent de Concertation Économique...

RDC: Malgré l’inflation sur les marchés, le gouvernement constate une amélioration des indicateurs macroéconomiques

Les indicateurs macroéconomiques, notamment le produit intérieur brut (PIB), l'inflation et les données relatives au marché du travail, se sont améliorés par rapport à...

Exetat 2023-2024 : le Gouvernement Suminwa à la rescousse des finalistes du Nord-Kivu

La Première Ministre, Judith Suminwa, a lancé ce lundi 24 juin, la 58ème session ordinaire de l'examen d'Etat, au lycée Monseigneur Shaumba, dans la...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading