RDC: la FEC demande au gouvernement de suspendre les missions de contrôle fiscal et économique pour 3 mois

À la lisière des festivités de fin d’année, la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) demande au gouvernement de suspendre les missions de contrôle fiscal, des recettes non fiscales et de contrôle économique, sur toute l’étendue du territoire national, pour une période de 3 mois.

L’administrateur délégué du syndicat du Patronat congolais, Kimonge Bononge – qui a  déposé une correspondance au premier ministre Sama Lukonde en date du 01 novembre-, explique avoir enregistré une avalanche de plaintes de ses membres au sujet de multiples missions de contrôle sur place, de la part de diverses services étatiques, diligentées auprès des entreprises en matière fiscale.

« A ce jour, il est dénombré plus de 30 administrations qui ont signé, de manière autonome ou mixte, des ordres de mission pour diligenter le contrôle sur place tant sur le plan national que provincial. Ces contrôles couvrent pour la plupart une période de cinq exercices, généralement déjà contrôlés, et portent dans une large mesure sur les mêmes matières, en l’occurrence le paiement des impôts, droits, taxes et redevances. Certaines de ces missions sont le fait des services étatiques non habilités, entraînant une superposition des missions dont les motivations, pour la plupart, relèveraient à maints égards de la chasse aux primes contentieuses », a écrit l’administrateur délégué Kimonge Bononge. 

Cela étant, ce cadre de la FEC rappelle au chef du gouvernement qu’en cette période de fin d’année, le gouvernement de la République a toujours eu la coutume de suspendre, pour une durée déterminée, les missions de contrôle en vue de permettre aux opérateurs économiques de préparer leurs états financiers.

De l’avis de Kimonge Banonge, à ce jour, les entreprises sont perturbées fondamentalement dans leur fonctionnement quotidien étant donné qu’elles se voient obligées de mobiliser des ressources humaines supplémentaires, d’aménager la logistique pour accueillir les missionnaires et de rassembler la documentation à mettre à la disposition de toutes les équipes. 

Et tout cela, deduit-il, au détriment de leurs activités productives des biens et services à la base de la création de richesse et d’emploi. En somme, la dégradation de l’environnement des affaires ne fait que s’aggraver.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Lutte contre la corruption et la mauvaise gouvernance :  l’ODEP dévoile un numéro vert et une adresse e-mail pour des dénonciations

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP) a officiellement lancé, mercredi 22 mai 2024, une adresse e-mail et un numéro de téléphone vert pour permettre...

Jean-Pierre Bemba en Égypte pour redynamiser la coopération militaire

Le vice-premier ministre, ministre de la Défense nationale et Anciens Combattants de la RDC, Jean-Pierre Bemba Gombo, séjourne depuis le mardi 21 mai 2024...

RDC : Nicolas Kazadi pris la main dans le sac à la Banque centrale (Tribune de l’ODEP)

Selon des sources de la Banque Centrale du Congo, Madame MUSHENGEZI, Directrice des opérations bancaires et monnaies (OBAMA) a été arrêtée, conduite au Parquet...

Ministère de l’Agriculture: les structures enregistrées au budget d’interventions économiques invitées à récupérer les engrais chimiques

Le ministère de l'Agriculture invite toutes les structures enregistrées au budget d'interventions économiques 2024 à se présenter ce mercredi 22 mai au bureau...

RDC-Finances publiques: au 16 mai, l’Etat a mobilisé 1.356,3 milliards de CDF

Au 16 mai 2024, le tableau des opérations financières de l’Etat produit par la Banque Centrale du Congo (BCC) affiche un niveau de 1.356,3...

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading