Newsletter

Présidentielle 2023: Dénis Mukwege ambitionne de mettre en place une “Nouvelle Économie Congolaise” 

Réparer et soigner le Congo de fond en comble”, tel est l’intitulé du projet de société du candidat président, Dénis Mukwege, contenant 96 pages, publié mardi 21 novembre à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo.

À travers cette offre politique, réparti en 12 axes, le prix nobel de la paix 2018 compte notamment assurer la sécurité économique et financière de la RDC  en mettant en place une stratégie “révolutionnaire” radicale dénommée “Nouvelle Économie Congolaise”.

La Nouvelle économie congolaise dont il est question, explique ce toubib de renom, va engager des ruptures qui permettront d’inscrire le pays sur une trajectoire radicalement nouvelle du redressement économique et du développement intégral.

“Les actions révolutionnaires de cette «Nouvelle Économie Congolaise » visent à relever durablement le potentiel de croissance, et à stimuler la créativité ainsi que l’initiative privée afin de réaliser de manière accélérée les trois objectifs stratégiques ci-après : Précipiter la transformation structurelle de l’économie nationale à travers la transfiguration des moteurs actuels de croissance, ainsi que le développement de nouveaux secteurs créateurs de richesses, d’emplois, d’inclusion sociale, à forte capacité d’exportation et d’attraction d’investissement […]. Engager une révolution des qualifications professionnelles pour valoriser dans les meilleurs délais le capital humain national. Immerger l’économie nationale dans une culture éthique et cognitive qui fasse de l’éducation professionnalisante et du culte de vertus, les deux leviers essentiels de cette « Nouvelle Économie Congolaise”, a expliqué Dénis Mukwege.

Pour parvenir à la mise en place de cette nouvelle économie congolaise, Dénis Mukwege énonce deux prérequis à remplir en amont. Il s’agit notamment de reconstruire à tout prix le marché intérieur en encadrant notamment des importations tout en distinguant celles nécessaires au fonctionnement de l’outil de production. Le deuxième prérequis consiste à conquérir les marchés extérieurs à travers quelques dispositifs. 

La doctrine de la Nouvelle Économie Congolaise entend relever un défi : concilier et harmoniser cinq aspects majeurs de la vie humaine en société avec notamment une économie créatrice d’emplois et de richesses.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis mercredi 17 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

RDC : la Banque Mondiale débourse 400 millions USD pour la 1ère phase du programme d’accès aux services d’eau

La Banque mondiale a lancé mercredi 17 juillet 2024, la première phase du programme d'accès aux services d'eau et d'assainissement (PASEA) à Tshikapa, chef-lieu...

RDC: le gouvernement infligera une amende de 50 millions de CDF à toute personne auteur de pollution sonore sur la voie publique

L'Etat congolais va désormais infliger une amende de 50 millions de francs congolais à toute personne auteur de pollution sonore sur la voie publique.Telle...

RDC: La chambre des mines de la FEC célèbre la nomination de son ex-président Louis Watum

Louis Watum Kabamba, ministre de l'Industrie et du Développement des PME et des Petites et Moyennes Industries, a été célébré le mercredi 17 juillet...

RDC: une délégation de l’ANAPEX édifiée sur le processus d’exportation au port de Matadi

En mission au Kongo Central, une délégation de l'Agence nationale de promotion des exportations (ANAPEX) conduite par le directeur de développement de produit et...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading