Newsletter

La France et ses partenaires annoncent un partenariat de 62 millions USD pour soutenir l’ambition de la RDC en faveur de la biodiversité

La République Démocratique du Congo et les partenaires internationaux dont la France, l’Allemagne, les États-Unis, le Bezos Earth Fund, le Fonds d’amorçage des Country package (qui comprend la France, la Fondation Walton, Conservation international et la Fondation Moore), ont annoncé le 2 décembre, le lancement du partenariat pour soutenir la Nouvelle économie du climat de la RDC.

Lors du Sommet mondial d’action pour le climat de la COP28, la RDC a présenté sa Nouvelle économie du climat basée sur la protection des forêts, des tourbières et des zones clés pour la biodiversité, tout en développant une économie durable, afin d’améliorer les conditions de vie et l’emploi pour les communautés du pays.

Le bassin du Congo abrite des écosystèmes d’importance mondiale, notamment des tourbières qui contiennent environ 30 gigatonnes de carbone. La République démocratique du Congo, qui abrite environ 120 000 km2 de ces tourbières, a donc un rôle central dans la sauvegarde de ces zones. La protection des forêts tropicales en RDC est cruciale pour atteindre les objectifs en matière de climat et de biodiversité mondiaux. En effet, le Bassin du Congo est la deuxième forêt tropicale du monde en matière de superficie après celle du bassin de l’Amazone, et est le premier puits de carbone mondial.

Face à ces enjeux et pour soutenir la Nouvelle économie du climat, les partenaires internationaux s’engagent à soutenir l’accélération des efforts de la République démocratique du Congo pour conserver ses forêts, tourbières et zones clé de biodiversité tout en développant un modèle économique durable compatible avec le maintien du couvert forestier.

Ainsi, un groupe de partenaires publics et privés : États, banques multilatérales de développement, organisation internationales, ONG, secteur privé, philanthropies ont décidé d’unir leurs forces à travers leurs outils financiers et techniques pour soutenir la vision de la République du Congo, au travers de la signature de ce partenariat.

Le partenariat s’articule autour de 3 axes :

  • Conservation et gestion durable des forêts, des tourbières et des zones clés pour la biodiversité, en associant pleinement les communautés locales.
  • Développer les investissements privés dans la nouvelle économie climatique dans l’agriculture durable, la foresterie durable et la transformation du bois dans le pays, les plantations forestières pour la production de bois et de charbon de bois, les énergies renouvelables, la cuisine propre (y compris la cuisine électronique) et l’écotourisme et ;
  • La mise en place d’un cadre politique et institutionnel national solide pour développer des crédits carbone à haute intégrité sociale et environnementale.

Pour atteindre ces objectifs ambitieux, la France, les États-Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Bezos Earth Fund, le Fonds d’amorçage des Country package (qui comprend la France, la Fondation Walton, Conservation international et la Fondation Moore) ont annoncé un soutien initial de 62 millions de dollars américains pour la Nouvelle économie du climat de la RDC.

Prince OKENDE 

Dans la même catégorie

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis mercredi 17 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

RDC : la Banque Mondiale débourse 400 millions USD pour la 1ère phase du programme d’accès aux services d’eau

La Banque mondiale a lancé mercredi 17 juillet 2024, la première phase du programme d'accès aux services d'eau et d'assainissement (PASEA) à Tshikapa, chef-lieu...

RDC: le gouvernement infligera une amende de 50 millions de CDF à toute personne auteur de pollution sonore sur la voie publique

L'Etat congolais va désormais infliger une amende de 50 millions de francs congolais à toute personne auteur de pollution sonore sur la voie publique.Telle...

RDC: La chambre des mines de la FEC célèbre la nomination de son ex-président Louis Watum

Louis Watum Kabamba, ministre de l'Industrie et du Développement des PME et des Petites et Moyennes Industries, a été célébré le mercredi 17 juillet...

RDC: une délégation de l’ANAPEX édifiée sur le processus d’exportation au port de Matadi

En mission au Kongo Central, une délégation de l'Agence nationale de promotion des exportations (ANAPEX) conduite par le directeur de développement de produit et...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading