RDC : 36% des personnes ont déjà connu un accident de moto (Étude Target)

En République Démocratique du Congo, les motos-taxis constituent l’un des moyens de transport en commun les plus utilisés par la population. Néanmoins, nonobstant l’ampleur des taxis-moto, il ne se passe pas un jour sans que l’on enregistre un cas d’accident de circulation causé par ce moyen de transport.

Le cabinet d’études Target Sarl a interrogé du 20 au 30 novembre par la méthode CATI, 1540 Congolais répartis dans 6 grandes régions d’après l’ancienne configuration, entre autres : Kinshasa, Grand Katanga, Province Orientale, Equateur, Bas-Congo, Kasaï Oriental, Sud Kivu et Nord Kivu.

L’objectif de cette étude est de connaître: le moyen de transport utilisé habituellement, les accidents causés par les motos, les décès des proches survenus des suites des accidents de circulation à moto ainsi que la perception du degré de la dangerosité des motos taxis en tant que moyen de transport.

Selon cette enquête, le taxi est le moyen de transport le plus utilisé par la population (84%), suivi du taxi moto (67%) et du taxi bus. Concernant les motos, l’étude révèle que 36% des personnes interrogées ont déjà connu un accident de moto, et que 62% disent avoir des proches ; victimes de ce type d’accident.


Parmi les personnes interrogées, 53% ont déjà perdu des proches à cause des accidents de moto, tandis que 47% n’ont jamais connu de tels drames. Malgré la popularité des motos-taxis, les gens sont conscients du risque qu’ils prennent roulant sur motos. De plus, la majorité des personnes interrogées affirment que la moto présente un danger imminent (45%).

L’ampleur des motos comme transport en commun pourrait s’expliquer par plusieurs facteurs notamment : les embouteillages, les états délabrés de certaines routes ainsi que les tracasseries.

L’etude de Target est disponible sur commande à : [email protected]

Robert BUTARE 

Dans la même catégorie

Ministère de l’Agriculture: les structures enregistrées au budget d’interventions économiques invitées à récupérer les engrais chimiques

Le ministère de l'Agriculture invite toutes les structures enregistrées au budget d'interventions économiques 2024 à se présenter ce mercredi 22 mai au bureau...

RDC-Finances publiques: au 16 mai, l’Etat a mobilisé 1.356,3 milliards de CDF

Au 16 mai 2024, le tableau des opérations financières de l’Etat produit par la Banque Centrale du Congo (BCC) affiche un niveau de 1.356,3...

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading