Newsletter

RDC: les avocats de Christian Numbi demandent à l‘AG de l’ANR d’instruire ses services pour faciliter l’accès à leur client

Le Collectif des avocats de Christian Numbi, directeur provincial de la Caisse nationale de sécurité sociale, CNSS/Haut-Lomami, dénonce l’acharnement dont est victime leur client, après son enlèvement.

Dans une lettre adressée à l’Administrateur général de l’Agence nationale de Renseignements (ANR) à Kinshasa, ses avocats fustigent le fait que leur client ne bénéficie pas du droit légitime d’être en contact avec sa famille ainsi que celui de se faire assister par ses conseils alors que cela est garanti par la Constitution.

De ce fait, ils demandent à l’Administrateur général de l’ANR d’instruire ses services pour leur faciliter l’accès à leur client.

À travers une correspondance signée par Me Alain Shukuru Shamavu et Me Armand Yav avocats de la victime, le collectif déplore que leur client soit détenu à un endroit inconnu car il ne sait pas où a été conduit le directeur provincial de la CNSS, nonobstant les efforts fournis pour se renseigner auprès des responsables de plusieurs cachots.

D’autres sources recoupées renseignent que la situation que traverse le directeur provincial de la CNSS/Haut-Lomami constitue un véritable acharnement. Ils pointent du doigt la gouverneure de la province, Mme Isabelle Kalenga Mushimbi qui serait à la base de cet enlèvement.

« C’est elle qui tire les ficelles car Christian Numbi a été arrêté sur base de fausses accusations fournies par cette dernière », indique une source.

À cela s’ajoute, la visite de la petite sœur de la victime, en sa résidence de Kamina par les agents de l’ANR qui ont, avec insistance, demandé à cette dernière d’aller récupérer un colis dans une agence. Une façon de vouloir maquiller le dossier en cherchant des éléments pour inculper le concerné.

Christian Numbi a été arrêté en date du 5 décembre aux environs de 23h30 à la descente d’avion du vol régulier du CAA en provenance de Lubumbashi pour une mission de travail auprès de sa hiérarchie. Il a été pris au pied de l’avion par les services avant de l’amener dans un bureau au sein de l’aéroport puis l’acheminer dans une destination inconnue.

Ce comportement est de nature à ternir l’esprit de l’humanisation des services d’intelligence telle que voulu par le président de la République en violation de l’article 18 de la Constitution.

Prince OKENDE 

Dans la même catégorie

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis mercredi 17 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

RDC : la Banque Mondiale débourse 400 millions USD pour la 1ère phase du programme d’accès aux services d’eau

La Banque mondiale a lancé mercredi 17 juillet 2024, la première phase du programme d'accès aux services d'eau et d'assainissement (PASEA) à Tshikapa, chef-lieu...

RDC: le gouvernement infligera une amende de 50 millions de CDF à toute personne auteur de pollution sonore sur la voie publique

L'Etat congolais va désormais infliger une amende de 50 millions de francs congolais à toute personne auteur de pollution sonore sur la voie publique.Telle...

RDC: La chambre des mines de la FEC célèbre la nomination de son ex-président Louis Watum

Louis Watum Kabamba, ministre de l'Industrie et du Développement des PME et des Petites et Moyennes Industries, a été célébré le mercredi 17 juillet...

RDC: une délégation de l’ANAPEX édifiée sur le processus d’exportation au port de Matadi

En mission au Kongo Central, une délégation de l'Agence nationale de promotion des exportations (ANAPEX) conduite par le directeur de développement de produit et...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading