RDC: le gouvernement lance la réforme introduisant l’usage de la facture électronique normalisée

Le gouvernement congolais, par le truchement du Premier ministre Sama Lukonde, a lancé mardi 19 décembre, la réforme introduisant l’usage de la facture électronique normalisée et des dispositifs électroniques fiscaux en RDC.

Par-devers du ministre des Finances, du Secrétaire général aux Finances, des représentants des partenaires techniques et financiers, des Directeurs généraux et directeurs des administrations des finances, le Chef du Gouvernement a salué, à sa juste valeur, cette innovation fiscale qui s’inscrit dans le cadre de la vision du Président de la République. 

« Nous nous retrouvons ici pour mettre en lumière une réforme cruciale, celle de notre système fiscal, une initiative qui se situe au cœur même de la vision du Président de la République pour un avenir prospère et équitable. Cette réforme, essentielle à la croissance et à la stabilité de notre économie, est un engagement vers l’innovation, la transparence et la justice. Elle représente une étape décisive vers l’édification d’une société ou l’équité fiscale est non seulement un idéal, mais également une réalité tangible », a déclaré Sama Lukonde.

Ce dernier est d’avis que cette innovation dans le système fiscal congolais est fondamentale pour assurer un développement durable, pour équilibrer la charge fiscale et pour stimuler l’économie. 

« Elle est le fondement sur lequel nous pouvons désormais construire un avenir économique transparent pour tous. Notre système fiscal actuel, bien qu’il ait valablement servi notre pays pendant de nombreuses années, est néanmoins confronté à des défis significatifs : la fraude et l’évasion fiscale sont parmi les obstacles les plus pressants. Cette réforme vise donc à combattre ce problème en modernisant notre approche fiscale, en assurant une collecte des impôts plus juste et plus efficace et en renforçant la confiance du citoyen et des entreprises dans l’intégrité de notre système fiscal », a-t-il ajouté. 

En outre, Sama Lukonde pense que cette réforme est un impératif non seulement pour la santé financière de la RDC, mais aussi pour maintenir une justice sociale et économique.

Cette réforme sur la facture normalisée et des dispositifs électroniques fiscaux, fondamentale pour l’avenir économique de la RDC, est conçue pour stimuler la croissance et renforcer la justice fiscale en améliorant la collecte des recettes et en réduisant la fraude. Elle permettra sans doute d’élargir davantage l’assiette budgétaire qui permettra au Gouvernement, à son tour, d’investir dans le secteur clé de la vie nationale. 

Robert BUTARE 

Dans la même catégorie

Ministère de l’Agriculture: les structures enregistrées au budget d’interventions économiques invitées à récupérer les engrais chimiques

Le ministère de l'Agriculture invite toutes les structures enregistrées au budget d'interventions économiques 2024 à se présenter ce mercredi 22 mai au bureau...

RDC-Finances publiques: au 16 mai, l’Etat a mobilisé 1.356,3 milliards de CDF

Au 16 mai 2024, le tableau des opérations financières de l’Etat produit par la Banque Centrale du Congo (BCC) affiche un niveau de 1.356,3...

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading