RDC : Moïse Katumbi demande aux Congolais de libérer le pays de la prédation et de la corruption

Classé en deuxième position par la CENI dans la course à la magistrature suprême, Moïse Katumbi enjoint les Congolais à libérer le pays de la prédation et de la corruption.

Dans son allocution de ce mercredi 3 janvier 2024, le président d’Ensemble pour la République condamne « le vol électoral du 20 décembre dont il est la victime ». Il soutient que les Congolais ne pourront reconstruire leur pays sans retrouver leur fierté, qui passe par le libre choix de leurs dirigeants.

« À vous tous qui avez apporté vos suffrages sur moi ; à vous tous qui savez qu’ensemble un nouveau Congo est possible, je vous fait le serment de ne jamais vous abandonner. Nous entrons aujourd’hui dans une autre phase de notre quête pour la liberté, nous devons ensemble soustraire notre pays des mains de la prédation, de la corruption, de la gabegie et de toutes les injustices. C’est pourquoi, avec d’autres compatriotes, avec les forces sociales et politiques, éprises de liberté, un sursaut citoyen est nécessaire », a-t-il déclaré.

Selon cet opposant au régime Tshisekedi, sauver la démocratie du Congo est devenu une priorité et un devoir. C’est pourquoi, il appelle la population à ne pas baisser les bras, à ne pas céder au découragement ou au pessimisme, mais au contraire à poursuivre le chemin qu’ils ont entamé ensemble.

« Tout est encore possible et ce nouveau Congo, nous y avons droit et nous ne laisserons à personne le droit de briser notre rêve que nous avons de le bâtir ensemble », insiste Katumbi.

La centrale électorale a provisoirement proclamé Félix Tshisekedi président de la République, ayant obtenu 73,34% des suffrages exprimés lors de l’élection présidentielle du 20 décembre 2023. M. Katumbi occupe la deuxième place avec 18%.

Prince OKENDE

Dans la même catégorie

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Les États-Unis conditionnent la levée des sanctions imposées à Gertler par l’abandon de ses activités en RDC 

L’administration Biden a manifesté sa volonté de lever les sanctions imposées à l'homme d'affaires Israélien, Dan Gertler en lui conditionnant d'abandonner toutes ses opérations...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading