Crue du fleuve Congo : Le président Tshisekedi demande au gouvernement d’assurer la prise en charge des sinistrés

Lors de la 121e réunion du conseil des ministres du vendredi 12 janvier 2023, le président de la République, Félix Tshisekedi, s’est exprimé sur la crise actuelle des inondations qui ravagent plusieurs provinces côtières du pays.

Face à la montée des eaux du fleuve Congo ayant débuté en début d’année, et qui continue de provoquer des dégâts importants, le chef de l’État a instruit le gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires pour soutenir les nombreuses populations affectées. Ces mesures comprennent la prise en charge des sinistrés et la mise en place de surveillance épidémiologique pour prévenir tout risque sanitaire dans les zones inondées.

« Pour répondre à l’urgence provoquée par cette crue, le gouvernement sous la supervision du Premier ministre a été invité à prendre toutes les mesures qui s’imposent pour garantir une prise en charge de la population sinistrée et assurer en même temps une veille pour prévenir la possible apparition d’épidémies des zones touchées », a indiqué Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement, faisant le compte-rendu.

Le ministre de la Communication et médias a rapporté que le chef de l’État a souligné l’urgence de la situation qui a déjà conduit à des pertes en vies humaines, à la destruction de récoltes, à l’effondrement d’infrastructures et à d’autres conséquences dramatiques. Selon lui, le président Tshisekedi a exprimé sa profonde préoccupation, tout en assurant les citoyens de la gravité de la situation et de la nécessité d’une vigilance accrue face aux conséquences sanitaires potentielles.

« Rassurant nos compatriotes sur l’effectivité de la crue du fleuve Congo qui a commencé depuis le jeudi 11 janvier 2024, le président de la République reste convaincu que celle-ci pourra prendre du temps avant d’être complètement finalisé et compte tenu des sinistres observés, il revient de redoubler la vigilance sur le possible conséquence notamment sanitaire lié au dit dégât », a affirmé P. Muyaya.

Il a, en outre, expliqué que F. Tshisekedi a également mis en lumière le lien entre ces inondations récurrentes et les effets néfastes du changement climatique à l’échelle régionale, insistant sur l’importance d’adopter des plans de prévention pour atténuer les risques futurs.

Les régions les plus touchées incluent Kinshasa et plusieurs autres provinces notamment la Tshopo, la Mongala, l’Équateur, le Kongo Central, le Maï-Ndombe, le Nord et le Sud-Ubangi, le Kasaï, le Kasaï Central, le Sud-Kivu, la Lomami, la Tshuapa et le Kwilu.

Prince OKENDE

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading