Newsletter

RDC : CREFDL accuse la CENI de la surfacturation de près de 63 millions USD sur l’achat de 33 000 machines à voter

Le Centre de recherche en finances publiques et développement local (CREFDL), a publié un rapport ce lundi 15 janvier 2024, dans lequel il révèle une surfacturation des marchés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Cette structure  de la société cite notamment la commande de 33 000 machines à voter qui a coûté 109.869, 726 USD en 2018, mais avec un dépassement de 62.778,726 USD en 2023.

Dans son étude intitulé « Rapport final du contrôle citoyen de l’utilisation des fonds alloués aux élections en RDC», CREFDL explique comment la centrale électorale a commandé 33 000 machines à voter neuves, qui ont coûté 109 869 726 USD pour compléter le stock de 80 000 acquis en 2018 dans le cadre des scrutins du 20 décembre 2023. 

Après constatation des affectations, ce montant payé à Miru Systems pour les 33 000 machines dégage un dépassement de 62 778 726 USD.

En ce qui concerne la gestion budgétaire, l’étude du CREFDL démontre également une hausse de 25,1% des dépenses de la CENI entre les deux cycles électoraux.

« De décembre 2021 à novembre 2023, le gouvernement a effectué un versement de 1 091 479 898 $ à la CENI pour financer les opérations électorales contre une demande de 1,1 milliard $. Comparés aux budgets votés de 711 millions USD, il se dégage un taux d’exécution de 153%, en dépassement de 53,31%. De son côté, la CENI a déclaré n’avoir reçu que 930 millions $. L’écart entre le montant déclaré reçu et celui décaissé par le trésor public est de 161 millions USD », lit-on dans le rapport.

Cette ONG s’est penchée aussi sur le circuit de la dépense publique qui ne fonctionne pas au sein de la CENI. Pour lui, les fonds publics sont toujours mis à sa disposition par des mécanismes opaques, notamment sans l’émission en amont des bons d’engagement, de la liquidation, de l’ordonnancement ni l’émission des OPI.

Scott Wilamba

Dans la même catégorie

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis mercredi 17 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

RDC : la Banque Mondiale débourse 400 millions USD pour la 1ère phase du programme d’accès aux services d’eau

La Banque mondiale a lancé mercredi 17 juillet 2024, la première phase du programme d'accès aux services d'eau et d'assainissement (PASEA) à Tshikapa, chef-lieu...

RDC: le gouvernement infligera une amende de 50 millions de CDF à toute personne auteur de pollution sonore sur la voie publique

L'Etat congolais va désormais infliger une amende de 50 millions de francs congolais à toute personne auteur de pollution sonore sur la voie publique.Telle...

RDC: La chambre des mines de la FEC célèbre la nomination de son ex-président Louis Watum

Louis Watum Kabamba, ministre de l'Industrie et du Développement des PME et des Petites et Moyennes Industries, a été célébré le mercredi 17 juillet...

RDC: une délégation de l’ANAPEX édifiée sur le processus d’exportation au port de Matadi

En mission au Kongo Central, une délégation de l'Agence nationale de promotion des exportations (ANAPEX) conduite par le directeur de développement de produit et...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading