Newsletter

Législatives nationales : 5 regroupements de l’Union sacrée contestent le calcul du seuil d’éligibilité fait par la CENI et exigent la vérité des urnes

Des partis et regroupements politiques, membres de l’Union sacrée de la nation (USN), contestent le calcul du seuil d’éligibilité tel que publié par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour les élections législatives nationales du 20 décembre dernier.

Dans une déclaration faite ce mardi 30 janvier à Kinshasa, cette coalition de fait, constituée notamment du Regroupement Réveil Populaire (REPOP) de Claude Ibalanky, du Rassemblement des démocrates Tshisekedistes (RDT) de l’ancien ministre délégué à la défense Sylvain Mutombo, exige que la CENI rende public le taux de compilation des procès-verbaux par circonscription, tout en précisant le total des suffrages des bureaux de vote non compilés.

Le porte-parole de ce présidium, Claude Ibalanky, qui réitère son soutien au président de la République, dénonce plusieurs éléments, notamment la non-publication des résultats des élections législatives bureau de vote par bureau de vote et une cabale contre leurs regroupements. Il est également convaincu que les procès-verbaux détenus par cette coalition de regroupements diffèrent des résultats publiés par Denis Kadima et son bureau.

« Au regard des quelques procès-verbaux des résultats des élections législatives nationales collectés et des évaluations internes faites par nous-mêmes, partis et regroupements politiques signataires de la présente déclaration, il est visiblement ressorti que nous avons tous atteint ledit seuil national d’éligibilité et sommes ce jour scandalisés d’être classés par la CENI comme ne l’ayant pas atteint. Par ailleurs, aucun des candidats députés nationaux de nos partis et regroupements politiques respectifs n’a été cité par la CENI dans sa liste répertoriant les candidats qui seraient impliqués dans la fraude électorale, des vices qui ont surplombé ce scrutin », a déclaré C. Ibalanky.

Cette coalition demande à la Cour constitutionnelle, qu’elle considère comme l’ultime rempart de la pyramide judiciaire, d’examiner les requêtes qui lui sont soumises en toute indépendance et d’ordonner à la CENI d’effectuer le recomptage des suffrages. En sus de cela, ces regroupements politiques exigent de la centrale électorale qu’elle procède à la compilation des résultats des élections législatives et les rende publics avant la proclamation des résultats définitifs.

C. Ibalanky a annoncé des activités de grande envergure dans les prochains jours afin qu’ils puissent être rétablis dans leurs droits.

Il sied de signaler que le regroupement politique Action des alliés nationalistes pour la démocratie (AAND) et A/A de Vidiye Tshimanga font aussi partie de cette coalition.

Dans la même catégorie

Contrat SICOMINES : Le ministre des Finances examine la mise en place d’un mécanisme financier et de bonne gouvernance pour les ressources issues de...

La gestion des fonds du projet Sino-Congolais des Mines (SICOMINES) était au cœur d'une réunion présidée le jeudi 18 juillet par le ministre des...

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading