RDC : L’ODEP saisit Félix Tshisekedi pour mettre fin au recrutement irrégulier du personnel à l’ARMP

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une plateforme de la société civile œuvrant dans le secteur des finances publiques en RDC, est consterné par le recrutement irrégulier du personnel à l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP).

C’est dans cette optique que le président du Conseil d’administration de cette ONG, Florimond Muteba, a adressé une lettre le 26 janvier dernier au président de la République, Félix Tshisekedi, pour dénoncer ce recrutement qui, selon lui, viole le principe de transparence et le décret n° 10/21 du 2 juin 2010 de cet établissement étatique.

Dans sa correspondance, F. Muteba accuse également le Premier ministre Sama Lukonde d’être complice de ce recrutement irrégulier, alors qu’il est censé respecter les lois.

« Monsieur le Président de la République, l’ODEP avait déjà dénoncé en 2020, pendant la période de confinement due au Covid, un recrutement irrégulier empreint de népotisme orchestré par la Direction Générale en collaboration avec le Conseil d’Administration. En avril 2021, la Banque Mondiale a également dénoncé le non-respect du principe de transparence dans le recrutement des agents et cadres de l’ARMP dans son rapport d’évaluation des institutions du système de passation des marchés publics de la RDC. A ce jour, nous constatons de nouveau la persistance de ces pratiques de recrutement d’agents et de cadres au niveau de la Direction Générale ainsi que dans les provinces, malheureusement sous le couvert de la Primature, tutelle de l’ARMP », a-t-il dénoncé.

Cet acteur de la société civile informe le chef de l’État qu’aucun avis de recrutement n’a été publié pour respecter le principe de transparence, valeur sacrée de l’ARMP.

Par conséquent, il invite le président Tshisekedi à condamner ces pratiques contraires à l’éthique qui, non seulement ne contribuent pas à l’efficacité et au bon fonctionnement de l’ARMP, mais ternissent également l’image du pays vis-à-vis des partenaires techniques et financiers.

Le professeur F. Muteba demande également au garant des institutions de révoquer tous les actes entrepris par les autorités concernées, en violation de l’article 74 alinéa 2 du règlement organique de l’ARMP.

L’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) est un établissement public créé à la suite de la réforme du système de passation des marchés publics en RDC, suite à la promulgation de la loi n°10/010 du 27 avril 2010 relative aux marchés publics, afin de réguler le système de passation des marchés publics sur l’ensemble du territoire de la République pour une bonne gestion des finances publiques.

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Les États-Unis conditionnent la levée des sanctions imposées à Gertler par l’abandon de ses activités en RDC 

L’administration Biden a manifesté sa volonté de lever les sanctions imposées à l'homme d'affaires Israélien, Dan Gertler en lui conditionnant d'abandonner toutes ses opérations...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading