Newsletter

RDC : Seuls les experts-comptables inscrits au tableau de l’ordre peuvent exercer la fonction de commissaire aux comptes (Sama Lukonde)

Lors d’une cérémonie de remise des brevets aux commissaires aux comptes tenue le jeudi 1er février 2024, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a annoncé que désormais, la fonction de commissaire aux comptes ne pourra être exercée en République Démocratique du Congo que par un expert-comptable inscrit au tableau de l’ordre.

Cette décision vise à renforcer la professionnalisation et la supervision des opérations financières des établissements publics, conformément à la réglementation en vigueur.

« Je tiens à mentionner ici que les commissaires aux comptes actuellement nommés font partie d’une corporation professionnelle, en l’occurrence, l’Ordre national des experts-comptables, en sigle ONEC. En effet, depuis la promulgation de la loi n° 15/002 du 2 février 2015, portant création et organisation de l’ordre national des experts-comptables, telle que modifiée par la loi n°18-017 du 9 juillet 2018, la fonction du commissaire aux comptes ne peut plus être exercée, en République démocratique du Congo, que par un expert-comptable inscrit au tableau de l’ordre », a-t-il déclaré.

Dans son allocution, le chef du gouvernement a expliqué l’importance de la nomination des commissaires aux comptes. Il a également souligné le rôle crucial de ces commissaires dans la matérialisation des six piliers du programme du chef de l’État.

« Dans cette perspective, et en vue d’accompagner le chef de l’État dans la matérialisation de l’un des six piliers du programme d’action de son nouveau quinquennat, les commissaires aux comptes devront faire preuve de beaucoup de discipline, d’abnégation et de professionnalisme dans l’exercice de leur mandat », a souligné le chef du gouvernement congolais.

Selon les experts, cette démarche devrait contribuer à renforcer la supervision financière des établissements publics et à garantir une meilleure contribution au budget de l’État.

La cérémonie s’est clôturée avec la remise des brevets aux commissaires aux comptes ayant participé au séminaire de renforcement des capacités de décembre 2023, par le Premier ministre, en présence de l’inspecteur en chef de service de l’IGF, Jules Alingete.

Abdias SHINGA

Dans la même catégorie

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading