RDC : Le gouvernement s’active pour opérationnaliser la cimenterie de Maïko qui créera plus de 5 000 emplois

Le gouvernement congolais, par l’intermédiaire du ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya, s’emploie à opérationnaliser le projet de la cimenterie de Maïko dans la province de la Tshopo.

C’est dans ce contexte qu’il a présenté, lors du Conseil des ministres du vendredi dernier, les différentes étapes prévues pour la mise en œuvre de ce projet. Cette présentation fait suite à sa mission effectuée du 24 janvier au 02 février 2024, au cours de laquelle des experts des entreprises chinoises intéressées et de la Présidence de la République ont été associés pour visiter le site de CIMAÏKO, identifier les emplacements de la zone économique spéciale et de la centrale hydroélectrique de Maïko.

Le ministre de l’industrie a mentionné les actions à entreprendre pour atteindre cet objectif. Avec les progrès déjà réalisés, la feuille de route mise à jour prévoit la signature d’un accord de partenariat entre le gouvernement et la société chinoise intéressée pour concrétiser rapidement ce projet, ainsi que la finalisation des études d’impact environnemental et social.

En outre, il est prévu de réaliser des études géologiques et topographiques du site des carrières, de renouveler les titres miniers, d’aménager la RN3 de Kisangani à la voie d’accès au site, de construire la zone économique spéciale pilote de la Tshopo sur 500 hectares, et de mettre en place la centrale hydroélectrique de Maïko produisant 25 mégawatts.

Selon le ministre Paluku, ce projet vise à créer plus de 500 emplois directs et 5 000 emplois indirects. La capacité de production de la nouvelle cimenterie sera de 1 million de tonnes par an, soit plus de 3 000 tonnes par jour.

Le marché cible comprend l’ex-province Orientale, le Grand Équateur, le Maniema, le Nord-Kivu, le Soudan du Sud et la République centrafricaine, où la demande totale est de plus de 4 millions de tonnes par an.

Le cahier des charges inclut l’acquisition de la cimenterie, un logement pour les travailleurs, une école, un hôpital, un port à Kisangani, un supermarché, un centre dédié aux activités sportives, une source d’énergie de 25 mégawatts et l’approvisionnement en eau potable. Le capital de la nouvelle société, qui fusionnerait avec CIMAIKO, restera ouvert aux investisseurs nationaux.

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

RDC : Qui est Louis Watum Kabamba, le nouveau ministre de l’industrie ? 

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a nommé Louis Watum Kabamba ministre de l'industrie et développement des Petites Moyennes entreprises (PME ), remplaçant...

RDC : Qui est Doudou Roussel Fwamba Likunde, le nouveau ministre des Finances national ?

Le nouveau argentier national de la République Démocratique du Congo est Doudou Roussel Fwamba Likunde. Il a été choisi par la Première Ministre Judith...

RDC : Félix Tshisekedi attendu en septembre à la 9ème édition du Forum de coopération sino-africaine

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, est attendu à la 9ème édition du Forum de coopération sino-africaine (FOCAC) qui se...

RDC : Voici les membres du nouveau gouvernement Suminwa 

Le nouveau gouvernement tant attendu par la population congolaise a été dévoilé ce mercredi 29 mai en RDC. Il intervient plus de cinq mois...

RDC: ‘‘Le désordre économico-financier actuel ne permet pas de préserver le pouvoir d’achat de la population congolaise’’ (Tribune)

Les salaires des fonctionnaires sont libellés et payés en Francs congolaispendant que les prix des biens et services sont fixés en dollars américains et...

En prélude du Forum sur la coopération sino-africaine, la RDC et la Chine renforcent leurs relations bilatérales

Le Vice-Premier Ministre et Ministre Congolais des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, a eu une réunion lundi 27 mai avec le Représentant spécial du gouvernement...

Sous-traitance : la GECAMINES appelée à ne pas bloquer la recommandation de plus de 20 entreprises à TFM

Le directeur général de l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP), Miguel Katemb, a demandé, ce lundi 27 mai, à...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading