RDC : les pétroliers privés saluent le financement du manque à gagner

Les pétroliers privés de la République démocratique du Congo (RDC) ont salué le financement par le gouvernement de la créance de pertes de manque à gagner à travers quatre banques commerciales œuvrant au pays.

« Nous pétroliers privés  saluons le financement  de la créance de pertes de manque à gagner par le gouvernement via quatre banques commerciales œuvrant dans le pays », a déclaré  Emery Mbatshi Bope, président des pétroliers privés en RDC.

Ce paiement, a-t-il dit, va soulager les acteurs du secteur pétrolier avec lesquels le gouvernement s’est engagé à financer les pertes de manque à gagner. 

« C’est une partie de ce qui constitue la créance de pertes de manque à gagner d’une manière générale, oui on est soulagé mais on n’est pas totalement sorti de l’affaire », a-t-il fait remarquer. 

Pour M. Mbatshi, c’est un geste à louer pour lequel il ne faut pas prendre beaucoup de temps pour parvenir à mobiliser 123 500 000 USD parce que la dette va au-delà de 650 millions de dollars américains dans l’ensemble de cette enveloppe.

« Si le gouvernement paie à temps et régulièrement, le pays ne connaîtra pas de problème de réapprovisionnement dans ce secteur », a-t-il ajouté, en préconisant un paiement semestriel pour ne pas avoir de problème par rapport au réapprovisionnement en produits pétroliers.

Par ailleurs, M. Mbatshi a émis le vœu de voir ce financement prendre en considération tous les agents qui interviennent à différents niveaux dans le secteur pétrolier. 

Dans un communiqué rendu public lundi dernier par la banque Equity BCDC, quatre banques commerciales établies en RDC (EquityBCDC, FirstBank DRC, EcoBank RDC, Standard Bank) vont mobiliser plus 120 millions dollars américains dans le cadre d’une action de syndication appelée « Club deal » pour financer la dette du gouvernement envers les compagnies pétrolières.

Cet accord est le fruit d’une synergie entre ces 4 principales banques et le ministère de l’Économie nationale, des Hydrocarbures et celui des finances. Il va redynamiser les activités des pétroliers et entraîner des répercussions positives sur des secteurs de transport et de l’industrie.

Cette dette publique consiste à refinancer des arriérés de subventions accordées par le gouvernement congolais aux sociétés privées sur les prix des produits pétroliers.

Dans la même catégorie

Ministère de l’Agriculture: les structures enregistrées au budget d’interventions économiques invitées à récupérer les engrais chimiques

Le ministère de l'Agriculture invite toutes les structures enregistrées au budget d'interventions économiques 2024 à se présenter ce mercredi 22 mai au bureau...

RDC-Finances publiques: au 16 mai, l’Etat a mobilisé 1.356,3 milliards de CDF

Au 16 mai 2024, le tableau des opérations financières de l’Etat produit par la Banque Centrale du Congo (BCC) affiche un niveau de 1.356,3...

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading