RDC : Multi millionnaire sans affaire connue du grand public , Nicolas Kazadi baigne dans une opulence insolite en deux ans de présence aux Finances (Tribune)

Le ministre Nicolas Kazadi est un ancien fonctionnaire international ayant travaillé au PNUD et certains organismes de Breton Woods, raconte un membre de la Société civile qui s’est confié à NETIC-NEWS.NET sous le sceau de l’anonymat.

Le nouveau multimillionnaire en dollars américains, le super ministre des Finances de Munkuantombolo , l’argentier national fait parler de lui pour un enrichissement exponentiel en un rien de temps! Le peuple observe et assiste impuissament au pillage systématique de ses propres ressources, déclare ce membre de la Société civile.
L’heure est donc à la prédation à ciel ouvert, par les nouveaux maîtres.

Avant de renchérir en ces termes : « Ce fonctionnaire a mené une vie modeste jusqu’à son avènement à la tête du ministère des Finances, est aujourd’hui un multimillionnaire qui sent le fric, qui crache le fric.
A l’époque, il possédait une ou deux parcelles à Kinshasa et vivait aux États-Unis avec sa famille. À une période soit en 2005, buté à de sérieux problèmes d’argent, l’homme avait mis en vente sa parcelle de Kintambo Magasins, à diagonal de l’entrée de Mont Fleury, sous Matata Ponyo, alors Premier ministre. Il a eu des pépins autour d’une autre propriété, pour laquelle il a bénéficié du soutien de l’ancien Premier ministre Matata, à en croire une correspondance de Matata Ponyo ».

A la prise du pouvoir par Félix Tshisekedi, Kazadi est nommé conseiller du Président de la République. L’homme menait une existence ordinaire jusqu’au jour, où, comme par coup de baguette magique, il se propulse au-devant de la scène, aussitôt nommé ministre des Finances.

En deux ans et demi, la vie de Nicolas Kazadi change de tout au tout, constate ce membre de la Société civile. D’un coup, Kazadi Nicolas devient follement riche, avec cette omniprésence de ses proches parents dans tous les projets de la République, notamment les fonds qui étaient alloués à l’assainissement de la ville de Kinshasa, 2.615.000 $. Son épouse a monté une fondation qui devait se charger de la salubrité dans un coin de la ville, poursuit la source.
Et selon des sources concordantes, ajoute par ailleurs la source , son épouse ne percevait pas moins de 850 mille USD le mois.

Dans le projet de construction du Centre Financier de Kinshasa, son épouse et son fils Jacques sont encore entrés en scène.

Ses deux parents de Nicolas Kazadi ont joué moteur dans les décaissements et exécutions des dépenses pour la réalisation des travaux qui ont valu plus de 300 millions de dollars américains.
Et la source de poursuivre:  » Dans presque tous les projets juteux, le nom de son fils Jacques est étroitement associé et son épouse n’est pas en reste ».
D’où son questionnement : Nicolas Kazadi, est-ce un argentier national ou familial?

Aujourd’hui, Nicolas Kazadi se trouve au cœur d’un autre scandale financier qui leclabousse, sans possibilité de dégager sa responsabilité. D’abord, ce sont les 27 millions USD pour dédommager un ami-frère Mike Etienne Kasenga.

Pourquoi dans tous les projets où les intérêts de ses proches, parents, amis, frères sont impliqués, Nicolas Kazadi se charge de les exécuter en mode d’urgence ?, s’interroge ce membre de la Société civile.

Nicolas Kazadi détient la palme de meilleur ministre des Finances, spécialiste en paiement en procédure d’urgence de faux marchés publics et de la DETTE INTÉRIEURE amicale et familiale notamment 71 millions USD pour les forages, 13 millions pour les lampadaires à Kinshasa, etc.

Doit -on insinuer que c’est ce qui fait la fortune insolente de Nicolas Kazadi, aujourd’hui ?

Entretemps, il veut ressembler à Matata Ponyo. Il veut se faire passer pour le Mapon de son Mwabi natal. Il vient d’y réaliser des oeuvres sublimes en l’espace d’un an: courant électrique, eau potable, routes asphaltées, cités modernes.

Matata a réussi son coup après avoir été DG de BCECO, ministre des Finances et Premier ministre, Nicolas Kazadi devient Roi de Mwabi en seulement deux ans de présence à la tête du ministère des Finances, fait observer ce membre de la Société civile.

Selon des témoignages, ajoute la source, l’argentier national baigne dans une opulence de stars hollywoodiennes.

Mwabi est située à un vol d’oiseau de Kabeya Kamwanga, village natal d’Etienne Tshisekedi.
Tout ce qui avait été prévu pour cette cité serait détourné pour faire la prospérité de Mwabi.

Le chef de l’Etat doit redéfinir les prérogatives de Kazadi Nicolas s’il doit être maintenu aux Finances. Sous Sama, Nicolas Kazadi s’est rendu tout puissant, obéissant à aucun ordre, ne faisant qu’à sa tête. Pour que Judith Suminwa Tuluka réussisse, il faut lui éviter des ministres comme Kazadi Nicolas.

Pendant ce temps, annonce la même source, il se bat comme un diable dans un bénitier pour être reconduit afin de piéger la Première ministre Judith Suminwa, comme il a fait avec SAMA LUKONDE.
100.000 USD auraient été distribués par le cabinet du ministre des Finances à certains combattants, communicateurs et journalistes adorateurs de la prédation financière pour réclamer la reconduction de NICOLAS KAZADI comme Ministre des Finances.
Le FMI aussi est mis à contribution.
Objectif ultime : PERPÉTUER LA PRÉDATION FINANCIÈRE pour consacrer l’échec du GOUVERNEMENT JUDITH SUMINWA, conclut la source.

Avec Netic News

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading