Patrouille financière : l’IGF annonce la clôture de sa mission d’encadrement dans les entreprises et établissements publics

Après près de deux ans d’encadrement, l’inspecteur général, chef de service à l’Inspection générale des Finances (IGF) Jules Alingete annonce la fin des missions d’encadrement et de contrôle dans les établissements et entreprises publics.

C’était lors d’un échange, organisé jeudi 2 mai 2024 avec les mandataires affiliés à l’Association nationale des établissements publics et entreprises du portefeuille (ANEP).

Accompagné de Victor Batubenga, inspecteur général des Finances, chef de service adjoint, Jules Alingete a donné l’opportunité aux mandataires de vider leurs préoccupations.

«Nous venons de leur annoncer que dans les tous prochains jours, nos équipes d’inspecteurs des Finances en mission de contrôle et d’encadrement dans les établissements et entreprises publics seront retirées dans la plupart de ces entités, sauf
dans cinq établissements publics et trois entreprises de portefeuille de l’Etat qui
resteront sous encadrement des missions de l’IGF», a déclaré Jules Alingete.

Ce dernier est d’avis que la plupart de ces entités publiques ont su maîtriser les règles prudentielles de gestion et ont pu mettre en place les règles pour l’implémentation de la bonne gouvernance et décide de les laisser évoluer seuls pour faire après le contrôle a posteriori.

Dans les établissements publics et entreprises du portefeuille dont les missions vont se poursuivre, l’encadrement de l’IGF concernera les dépenses à haut risque, à savoir: les avantages des mandataires, les dépenses d’investissements, les dépenses en rapport avec les marchés publics ainsi que les paiements des fournisseurs.

Spécialiste en fiscalité et expert en matière du climat des affaires, Alingete a promis à l’assistance que dès la mise en place du gouvernement, ils se réuniront avec l’ANEP pour tabler sur cette question avant de préciser que toutes les entreprises publiques ne sont pas soumises au paiement de l’impôt sur le bénéfice, elles sont plutôt soumises au paiement de l’impôt sur la rémunération ainsi que la taxe sur la valeur ajoutée.

Prince OKENDE

Dans la même catégorie

RDC : Qui est Louis Watum Kabamba, le nouveau ministre de l’industrie ? 

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a nommé Louis Watum Kabamba ministre de l'industrie et développement des Petites Moyennes entreprises (PME ), remplaçant...

RDC : Qui est Doudou Roussel Fwamba Likunde, le nouveau ministre des Finances national ?

Le nouveau argentier national de la République Démocratique du Congo est Doudou Roussel Fwamba Likunde. Il a été choisi par la Première Ministre Judith...

RDC : Félix Tshisekedi attendu en septembre à la 9ème édition du Forum de coopération sino-africaine

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, est attendu à la 9ème édition du Forum de coopération sino-africaine (FOCAC) qui se...

RDC : Voici les membres du nouveau gouvernement Suminwa 

Le nouveau gouvernement tant attendu par la population congolaise a été dévoilé ce mercredi 29 mai en RDC. Il intervient plus de cinq mois...

RDC: ‘‘Le désordre économico-financier actuel ne permet pas de préserver le pouvoir d’achat de la population congolaise’’ (Tribune)

Les salaires des fonctionnaires sont libellés et payés en Francs congolaispendant que les prix des biens et services sont fixés en dollars américains et...

En prélude du Forum sur la coopération sino-africaine, la RDC et la Chine renforcent leurs relations bilatérales

Le Vice-Premier Ministre et Ministre Congolais des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, a eu une réunion lundi 27 mai avec le Représentant spécial du gouvernement...

Sous-traitance : la GECAMINES appelée à ne pas bloquer la recommandation de plus de 20 entreprises à TFM

Le directeur général de l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP), Miguel Katemb, a demandé, ce lundi 27 mai, à...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading