La RDC à l’affût de 200 millions USD du FMI dans le cadre de la 6e revue au titre de l’accord FEC

Une mission du Fonds monétaire international (FMI) dirigée par Calixte Ahokpossi s’est rendue à Kinshasa du 25 avril au 8 mai pour mener des discussions sur la sixième et dernière revue du programme économique et financier de la RDC, soutenu par un accord au titre de la Facilité élargie de crédit (FEC).

Cet accord au titre de la FEC, d’une durée de 3 ans et d’un montant de 1 066 millions de DTS (100% du quota, soit environ 1,52 milliard de dollars), a été approuvé par le Conseil d’administration le 15 juillet 2021. La cinquième revue a été achevée le 14 décembre 2023.

À l’issue de la mission, M. Ahokpossi a fait savoir que” les autorités de la République démocratique du Congo et l’équipe du FMI sont parvenues à un accord au niveau des services en vue de la conclusion de la sixième revue au titre de l’accord FEC, sous réserve de la validation de la direction du FMI”.

“L’examen par le Conseil d’administration du FMI de cette revue et des consultations au titre de l’article IV est prévu pour début juillet 2024. L’achèvement de la revue permettra un décaissement de 152,3 millions de DTS (un peu plus de 200 millions de dollars) pour renforcer les réserves internationales”, a-t-il laissé entendre.

Et d’ajouter : « La croissance réelle du PIB est désormais estimée à 8,3% pour 2023, soutenue par la forte croissance du secteur extractif. L’inflation est restée élevée, atteignant 23,8% fin 2023, avant de diminuer lentement pour atteindre 21,2% fin avril. En raison de l’augmentation des dépenses liées aux élections et à la sécurité, le déficit budgétaire intérieur pour 2023 a dépassé les prévisions et atteint 1,3% du PIB, malgré de bons résultats pour les recettes au dernier trimestre. Les réserves internationales ont continué à se renforcer, atteignant 5,5 milliards de dollars, soit environ deux mois d’importations de biens et services fin 2023”.

En outre, les discussions ont également porté sur la mobilisation des recettes intérieures, la qualité et le niveau des dépenses sociales, et les efforts nécessaires pour renforcer la position extérieure de l’économie.

Selon le FMI, la performance des recettes sur les quatre premiers mois de 2024 est encourageante, et les pressions sur les dépenses de sécurité restent élevées.

Les autorités de cette institution de Bretton Woods soulignent qu’une loi de finances révisée pour 2024 devrait intégrer l’impact positif de l’avenant au contrat avec la société minière SICOMINES récemment signé, tant en termes de recettes que de dépenses d’investissement.

Ils sont d’avis que des mécanismes devront être mis en place ou renforcés pour garantir la bonne utilisation et la gouvernance de ces fonds. La loi de finances révisée devra refléter ces changements et les autres modifications du cadrage budgétaire.

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

RDC: Jean-Pierre Lihau et 600 délégués de l’administration publique discutent du pouvoir d’achat des fonctionnaires

Le vice-Premier ministre en charge de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau, a ouvert, mercredi 22 mai, la première série de concertations avec toutes les...

Kinshasa abritera du 23 au 26 mai 2024, la 5ème édition du congrès de la Fédération des Verts Africains

La ville de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, va abriter, du jeudi 23 au dimanche 26 mai 2024, la 5ème édition...

Lutte contre la corruption et la mauvaise gouvernance :  l’ODEP dévoile un numéro vert et une adresse e-mail pour des dénonciations

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP) a officiellement lancé, mercredi 22 mai 2024, une adresse e-mail et un numéro de téléphone vert pour permettre...

Jean-Pierre Bemba en Égypte pour redynamiser la coopération militaire

Le vice-premier ministre, ministre de la Défense nationale et Anciens Combattants de la RDC, Jean-Pierre Bemba Gombo, séjourne depuis le mardi 21 mai 2024...

RDC : Nicolas Kazadi pris la main dans le sac à la Banque centrale (Tribune de l’ODEP)

Selon des sources de la Banque Centrale du Congo, Madame MUSHENGEZI, Directrice des opérations bancaires et monnaies (OBAMA) a été arrêtée, conduite au Parquet...

Ministère de l’Agriculture: les structures enregistrées au budget d’interventions économiques invitées à récupérer les engrais chimiques

Le ministère de l'Agriculture invite toutes les structures enregistrées au budget d'interventions économiques 2024 à se présenter ce mercredi 22 mai au bureau...

RDC-Finances publiques: au 16 mai, l’Etat a mobilisé 1.356,3 milliards de CDF

Au 16 mai 2024, le tableau des opérations financières de l’Etat produit par la Banque Centrale du Congo (BCC) affiche un niveau de 1.356,3...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading