Newsletter

Lancement du projet visant à améliorer l’accès à l’eau en RDC : le ministre Eberande invite les acteurs concernés à s’impliquer pour son succès

Le ministre intérimaire des Ressources hydrauliques, Désiré-Cashmir Eberande Kolongele, a procédé mercredi 8 mai 2024, au lancement du projet du gouvernement de la République démocratique du Congo, financé par la Banque mondiale, qui a pour but d’améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du partenariat stratégique entre le gouvernement congolais et la Banque mondiale, visant à diriger les financements vers des projets ayant un impact direct et important sur la population.

Selon le ministre Eberande, ce projet soulagera les populations congolaises en leur offrant des infrastructures dignes. Il a appelé tous les acteurs impliqués à contribuer sérieusement à sa réussite.

« Avec le lancement de ce projet ambitieux, tous les acteurs sont appelés à mettre sérieusement la main à la pâte pour le décollage de ce programme qui va soulager la peine de nos populations de l’arrière-pays en leur remettant des ouvrages dignes », a déclaré Eberande Kolongele, ministre intérimaire des Ressources hydrauliques et de l’électricité.

Selon le ministre Eberande, ce plan s’inscrit dans la matérialisation d’un des axes de la vision du président Tshisekedi, qui vise à améliorer les conditions de vie de la population congolaise. Il sera mis en œuvre en quatre phases, la première étant lancée avec un financement d’environ 400 millions de dollars américains.

Pour lui, la collaboration entre le gouvernement de la République et la Banque mondiale a été officialisée par la signature de la Charte du programme d’accès aux services d’eau et d’assainissement (PASEA) pour concrétiser ce projet.

M. Kolongele a encouragé toutes les parties prenantes à travailler de manière responsable pour atteindre les objectifs convenus, en évitant toute dépense considérée comme non éligible et susceptible de compromettre la réussite du projet.

Ce projet vise principalement à accroître l’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans les provinces sélectionnées du Kwilu, Kasaï, Kasaï oriental et Kasaï central, ainsi qu’à renforcer la gouvernance et les capacités des institutions publiques nationales, provinciales et locales.

Selon les indicateurs, 62 % de la population n’ont pas accès à l’eau potable et 84 % à l’assainissement de base, a indiqué Albert Zeufack, directeur des opérations de la BM pour la RDC.

Dans les zones rurales, seulement 19 % des ménages ont accès à l’approvisionnement en eau et 9 % à l’assainissement de base. Il a souligné le faible taux d’accès à l’eau et à l’assainissement, particulièrement critique dans les zones mentionnées, soulignant l’importance cruciale d’apporter de l’eau potable à la population.

Albert Zeufack s’est dit ravi d’accompagner le gouvernement congolais dans la réalisation de cet objectif d’offrir de l’eau potable et des services d’assainissement de base.

Prince OKENDE

Dans la même catégorie

Contrat SICOMINES : Le ministre des Finances examine la mise en place d’un mécanisme financier et de bonne gouvernance pour les ressources issues de...

La gestion des fonds du projet Sino-Congolais des Mines (SICOMINES) était au cœur d'une réunion présidée le jeudi 18 juillet par le ministre des...

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading