Afrique : La BAD salue la réaffectation des droits de tirage spéciaux par le FMI visant à prêter davantage

Au cours d’un déjeuner de presse organisé le lundi 27 mai 2024 à Nairobi, le président de la Banque Africaine de Développement (BAD), Akinwumi Adesina, a salué la décision du Fonds Monétaire International (FMI) de valider la réaffectation des Droits de Tirage Spéciaux (DTS) vers les banques de développement.

En effet, 20 milliards de dollars ont été approuvés comme limite des DTS qui pourraient être réorientés en capital hybride pour être utilisés par les banques multilatérales de développement (BMD).

Selon Akinwumi Adesina, ces DTS pourraient être multipliés par quatre par les banques multilatérales, permettant ainsi d’atteindre environ 80 milliards de dollars de prêts supplémentaires aux pays.

Les deux banques de développement ont dû démontrer que la solution reposant sur le capital hybride respectait les critères statistiques du FMI en matière d’actifs de réserve internationale. Depuis 2021, les deux banques ont travaillé sur une proposition permettant aux pays d’investir leurs DTS dans les BMD via un instrument de capital hybride, qui est en partie une participation en capital et en partie un prêt.

« Avec ce mécanisme, les banques multilatérales de développement ont un moyen supplémentaire de prêter davantage sans avoir besoin d’une augmentation de capital demandée par leurs actionnaires », s’est félicité le président de la BAD.

Il convient de rappeler que le Fonds Monétaire International (FMI) a validé, le 15 mai dernier, la demande des banques publiques de développement de se voir allouer une partie des 100 milliards de dollars de Droits de Tirage Spéciaux (DTS) promis par les grandes puissances aux pays à faible revenu. Ce plaidoyer a été mené en premier lieu par la BAD, notée AAA, avant que d’autres banques telles que la Banque Interaméricaine de Développement (BID) ne rejoignent le mouvement.

Ce nouveau levier financier n’est pas étranger à la BAD, qui a été la première banque de développement au monde à émettre des obligations de capital hybride sous la forme d’une obligation perpétuelle portant un intérêt annuel de 5,75 %, dont le paiement est soumis à la discrétion de la Banque.

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

RDC: l’ANAPEX sensibilise les opérateurs économiques sur les modalités de participation au Forum Chine-Afrique 

La Chine va organiser en septembre prochain le forum économique Chine-Afrique pour échanger sur les opportunités économiques qu'elle entend offrir au continent. Membre du comité...

RDC: Judith Suminwa invitée à prendre un décret limitant le recrutement à 15 membres pour les cabinets ministériels

Dans le but de réduire le train de vie des institutions, le Centre de recherche en finances publiques (CREFDL) appelle la première ministre, Judith...

RDC : une délégation du CEEC et le ministre des mines évoquent l’encadrement des substances minérales de différentes filières 

Le ministre des mines, Kizito Pakabomba, s'est entretenu lundi 24 juin 2024 avec une délégation du Centre d’Expertise d’Evaluation de Certification des substances minérales...

RDC : auprès de J. Shabani, les députés nationaux de la Tshopo plaident pour l’organisation d’une conférence de paix et de développement 

Reçus ce lundi par le VPM de l'Intérieur et Sécurité, Jacquemain Shabani, les députés nationaux de la Tshopo ont proposé l'organisation d'une conférence de...

Ministère de l’Économie: Vital Kamerhe accusé d’avoir licencié abusivement 500 anciens agents du Cadre Permanent de Concertation Économique

L'ancien vice-premier ministre et ministre de l'Économie, Vital Kamerhe, est accusé d'avoir licencié plus de 500 anciens agents du Cadre Permanent de Concertation Économique...

RDC: Malgré l’inflation sur les marchés, le gouvernement constate une amélioration des indicateurs macroéconomiques

Les indicateurs macroéconomiques, notamment le produit intérieur brut (PIB), l'inflation et les données relatives au marché du travail, se sont améliorés par rapport à...

Exetat 2023-2024 : le Gouvernement Suminwa à la rescousse des finalistes du Nord-Kivu

La Première Ministre, Judith Suminwa, a lancé ce lundi 24 juin, la 58ème session ordinaire de l'examen d'Etat, au lycée Monseigneur Shaumba, dans la...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading