RDC: La BCC enjoint les etablissements de Crédits et Sociétés Financières à paramétrer leurs terminaux de paiement électroniques en franc congolais

La Banque Centrale du Congo (BCC) a ordonné aux Établissements de Crédits et Sociétés Financières en République Démocratique du Congo de paramétrer leurs terminaux de paiement électroniques en franc congolais, conformément aux mesures prises lors de la réunion ordinaire du Conseil des Ministres en juillet 2023. Cette décision a pour but de limiter l’usage des devises étrangères dans les paiements quotidiens.

Selon la BCC, seulement 13% des terminaux de paiement électroniques acceptent la monnaie nationale, ce qui favorise l’utilisation des devises étrangères. L’autorité monétaire insiste sur l’importance d’encourager l’utilisation du franc congolais pour les transactions courantes.

“J’ai l’avantage de porter à votre connaissance que la Banque Centrale du Congo renforce son dispositif d’encadrement du secteur de paiements, en lien avec les mesures d’accompagnement du Franc congolais issues de la réunion ordinaire du Conseil des Ministres du Gouvernement de Juillet 2023, présidée par le Président de la la République, Chef de l’État, pour inciter la population à utiliser davantage monnaie nationale dans les paiements des biens et services notamment de consommation courante via l’utilisation des Terminaux de Paiement Électroniques dans les commerces. Je vous enjoins de paramétrer vos terminaux de paiement électroniques uniquement en monnaie nationale. L’application de cette mesure n’exclut nullement la détention et l’utilisation des cartes de paiement libellées en devises”, lit-on dans la correspondance de la BCC parvenue à DosEco.cd.

La date limite pour la mise en place de cette mesure est le 31 juillet 2024. Les établissements financiers sont appelés à se conformer à ces nouvelles directives pour renforcer l’économie nationale.

En 2023, le gouvernement avait pris des mesures budgétaires pour stabiliser le franc congolais sur le marché des changes, notamment en favorisant le paiement des impôts en monnaie nationale.

La BCC devait d’intervenir sur le marché des changes pour rétablir la situation et surveiller la qualité des dépenses publiques.

Il est important pour les acteurs économiques de se préparer à cette transition vers l’utilisation exclusive du franc congolais dans les paiements électroniques afin de soutenir l’économie nationale.

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

RDC: l’ANAPEX sensibilise les opérateurs économiques sur les modalités de participation au Forum Chine-Afrique 

La Chine va organiser en septembre prochain le forum économique Chine-Afrique pour échanger sur les opportunités économiques qu'elle entend offrir au continent. Membre du comité...

RDC: Judith Suminwa invitée à prendre un décret limitant le recrutement à 15 membres pour les cabinets ministériels

Dans le but de réduire le train de vie des institutions, le Centre de recherche en finances publiques (CREFDL) appelle la première ministre, Judith...

RDC : une délégation du CEEC et le ministre des mines évoquent l’encadrement des substances minérales de différentes filières 

Le ministre des mines, Kizito Pakabomba, s'est entretenu lundi 24 juin 2024 avec une délégation du Centre d’Expertise d’Evaluation de Certification des substances minérales...

RDC : auprès de J. Shabani, les députés nationaux de la Tshopo plaident pour l’organisation d’une conférence de paix et de développement 

Reçus ce lundi par le VPM de l'Intérieur et Sécurité, Jacquemain Shabani, les députés nationaux de la Tshopo ont proposé l'organisation d'une conférence de...

Ministère de l’Économie: Vital Kamerhe accusé d’avoir licencié abusivement 500 anciens agents du Cadre Permanent de Concertation Économique

L'ancien vice-premier ministre et ministre de l'Économie, Vital Kamerhe, est accusé d'avoir licencié plus de 500 anciens agents du Cadre Permanent de Concertation Économique...

RDC: Malgré l’inflation sur les marchés, le gouvernement constate une amélioration des indicateurs macroéconomiques

Les indicateurs macroéconomiques, notamment le produit intérieur brut (PIB), l'inflation et les données relatives au marché du travail, se sont améliorés par rapport à...

Exetat 2023-2024 : le Gouvernement Suminwa à la rescousse des finalistes du Nord-Kivu

La Première Ministre, Judith Suminwa, a lancé ce lundi 24 juin, la 58ème session ordinaire de l'examen d'Etat, au lycée Monseigneur Shaumba, dans la...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading