RDC : l’ODEP plaide pour l’accroissement du budget alloué au secteur des Affaires sociales et humanitaires

Entre 2020 et 2023, le total des prévisions budgétaires sur 4 ans pour le secteur des Affaires sociales et humanitaires s’élève à 196 millions de dollars, selon une étude publiée par l’Observatoire de la dépense publique (ODEP) le mardi 4 juin 2024.

L’ODEP a révélé que seulement 37 millions de dollars ont été effectivement alloués à ce ministère sur ces 4 ans, ce qui représente à peine 19% des prévisions.

D’après les informations à sa disposition, la moitié de ce budget est destinée aux dépenses humanitaires, soit en moyenne 19 millions de dollars sur 4 ans, soit environ 4,5 millions par an. Cela signifie que chaque personne parmi les 7 millions de déplacés de guerre n’a reçu que 0,6 dollar d’aide en 4 ans, équivalent à 500 Francs congolais sur cette période, soit 150 Francs congolais par an pour vivre.

Le président du Conseil d’administration, Florimond Muteba, qualifie ce scandale de « crime contre l’humanité » qu’il dénonce sans « complaisance ».

« Pendant ce temps, la corruption et les détournements, le blanchiment des capitaux battent le plein. Le train de vie de l’Etat et surtout celui des institutions atteignent des niveaux en franchissant toutes les lignes rouges, les députés grossement payés. En considérant la situation de sinistre que traversent 7 millions de nos compatriotes, que fait le gouvernement ? 7 millions c’est la population de toute une nation et représente la moitié du nombre de la population du Rwanda, presque le nombre de la population du Congo-Brazzaville, trois fois la population du Gabon, deux fois la population de la Province du Kasaï, deux fois la population de la province du Kwilu », déplore-t-il.

L’ODEP a analysé les lois de finances de 2021, 2022 et 2023 pour comprendre les actions du gouvernement. Avant de présenter les résultats de cette analyse, l’ODEP a tenté de faire des prévisions réalistes pour aider les réfugiés internes, en partant d’un chiffre de 7 millions.

Ainsi, l’ODEP estime qu’une aide minimale pour la survie serait de « 2 dollars par jour », ce qui équivaut à 14 millions de dollars par jour pour l’ensemble des populations sinistrées, soit 220 millions par mois et un total de 2 milliards 244 millions de dollars à mobiliser pour une année, uniquement pour les besoins physiologiques de base.

En incluant les infrastructures et les déplacements, tous les besoins peuvent être arrondis à 3 milliards de dollars par an pour les compatriotes en détresse, selon l’ODEP.

Cette organisation souligne que ce peuple est en péril et meurt chaque jour faute d’une prise en charge appropriée de la part du gouvernement, qui prétend disposer d’un budget de 16,8 milliards de dollars.

Dans la même catégorie

RDC: l’ANAPEX sensibilise les opérateurs économiques sur les modalités de participation au Forum Chine-Afrique 

La Chine va organiser en septembre prochain le forum économique Chine-Afrique pour échanger sur les opportunités économiques qu'elle entend offrir au continent. Membre du comité...

RDC: Judith Suminwa invitée à prendre un décret limitant le recrutement à 15 membres pour les cabinets ministériels

Dans le but de réduire le train de vie des institutions, le Centre de recherche en finances publiques (CREFDL) appelle la première ministre, Judith...

RDC : une délégation du CEEC et le ministre des mines évoquent l’encadrement des substances minérales de différentes filières 

Le ministre des mines, Kizito Pakabomba, s'est entretenu lundi 24 juin 2024 avec une délégation du Centre d’Expertise d’Evaluation de Certification des substances minérales...

RDC : auprès de J. Shabani, les députés nationaux de la Tshopo plaident pour l’organisation d’une conférence de paix et de développement 

Reçus ce lundi par le VPM de l'Intérieur et Sécurité, Jacquemain Shabani, les députés nationaux de la Tshopo ont proposé l'organisation d'une conférence de...

Ministère de l’Économie: Vital Kamerhe accusé d’avoir licencié abusivement 500 anciens agents du Cadre Permanent de Concertation Économique

L'ancien vice-premier ministre et ministre de l'Économie, Vital Kamerhe, est accusé d'avoir licencié plus de 500 anciens agents du Cadre Permanent de Concertation Économique...

RDC: Malgré l’inflation sur les marchés, le gouvernement constate une amélioration des indicateurs macroéconomiques

Les indicateurs macroéconomiques, notamment le produit intérieur brut (PIB), l'inflation et les données relatives au marché du travail, se sont améliorés par rapport à...

Exetat 2023-2024 : le Gouvernement Suminwa à la rescousse des finalistes du Nord-Kivu

La Première Ministre, Judith Suminwa, a lancé ce lundi 24 juin, la 58ème session ordinaire de l'examen d'Etat, au lycée Monseigneur Shaumba, dans la...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading