RDC : des militants de l’UDPS s’opposent au retour de Bahati et Agito au bureau du Sénat

Des militants du parti présidentiel, l’UDPS/Tshisekedi, se sont mobilisés ce samedi 8 juin 2024 devant le Palais du peuple à Kinshasa pour contester la présence de certaines personnalités telles que Modeste Bahati Lukwebo et Carole Agito, dans la future composition du bureau définitif du Sénat, car ils ont déjà occupé des postes lors de la dernière législature.

René Tshiasuma, président du collectif des communicateurs privés du chef de l’État, a souligné que le retour de ces personnalités à des postes clés va compromettre la vision du président et représente un risque de contrôle excessif des institutions par un même groupe de personnes.

« En ce jour, le collectif des communicateurs et parlementaires debout se sont rassemblés devant le Palais du peuple pour dénoncer une manœuvre visant à déstabiliser la vision du chef de l’État. Une liste circule sur les réseaux sociaux indiquant que M. Bahati Lukwebo, ancien président du Sénat, envisage de revenir en tant que 2ᵉ vice-président du Sénat. Mme Carole Agito, ancienne questeure du Sénat, est également citée pour reprendre son ancien poste. Nous pensons qu’il y a un objectif dissimulé derrière cette manœuvre, qui est de contrôler le Sénat par les mêmes personnes », a-t-il déclaré.

Ces militants de l’UDPS/Tshisekedi réclament un renouveau au sein du bureau du Sénat, en appelant à la désignation de nouvelles personnalités de l’Union sacrée. Ils demandent à leur chef de parti, Augustin Kabuya, de s’impliquer pour que des sénateurs de l’UDPS puissent occuper des postes clés au sein du bureau de la chambre haute du Parlement.

« Nous tenons à dire à notre chef de parti, le coordonnateur de l’Union sacrée, Augustin Kabuya, que nous disposons de sénateurs qui sont des penseurs et des hommes capables de défendre la vision du chef de l’État. Ceux qui aspirent à revenir au bureau du Sénat doivent d’abord rendre compte de leurs actions lors de leur mandat précédent. Nous ne souhaitons pas leur présence au bureau du Sénat. Nous voulons de nouvelles figures, car l’UDPS et ses alliés ont des sénateurs. Nous refusons que les mêmes personnes qui ont conduit Kabila à l’échec dirigent à nouveau notre président vers l’échec. Nous voulons de nouveaux visages issus de notre parti et de l’Union sacrée au sein du bureau du Sénat », a ajouté R. Tshiasuma.

Ces militants mettent en garde contre toute tentative de retour des anciens membres du bureau et promettent de s’opposer à cette éventualité.

Prince OKENDE

Dans la même catégorie

RDC: l’ANAPEX sensibilise les opérateurs économiques sur les modalités de participation au Forum Chine-Afrique 

La Chine va organiser en septembre prochain le forum économique Chine-Afrique pour échanger sur les opportunités économiques qu'elle entend offrir au continent. Membre du comité...

RDC: Judith Suminwa invitée à prendre un décret limitant le recrutement à 15 membres pour les cabinets ministériels

Dans le but de réduire le train de vie des institutions, le Centre de recherche en finances publiques (CREFDL) appelle la première ministre, Judith...

RDC : une délégation du CEEC et le ministre des mines évoquent l’encadrement des substances minérales de différentes filières 

Le ministre des mines, Kizito Pakabomba, s'est entretenu lundi 24 juin 2024 avec une délégation du Centre d’Expertise d’Evaluation de Certification des substances minérales...

RDC : auprès de J. Shabani, les députés nationaux de la Tshopo plaident pour l’organisation d’une conférence de paix et de développement 

Reçus ce lundi par le VPM de l'Intérieur et Sécurité, Jacquemain Shabani, les députés nationaux de la Tshopo ont proposé l'organisation d'une conférence de...

Ministère de l’Économie: Vital Kamerhe accusé d’avoir licencié abusivement 500 anciens agents du Cadre Permanent de Concertation Économique

L'ancien vice-premier ministre et ministre de l'Économie, Vital Kamerhe, est accusé d'avoir licencié plus de 500 anciens agents du Cadre Permanent de Concertation Économique...

RDC: Malgré l’inflation sur les marchés, le gouvernement constate une amélioration des indicateurs macroéconomiques

Les indicateurs macroéconomiques, notamment le produit intérieur brut (PIB), l'inflation et les données relatives au marché du travail, se sont améliorés par rapport à...

Exetat 2023-2024 : le Gouvernement Suminwa à la rescousse des finalistes du Nord-Kivu

La Première Ministre, Judith Suminwa, a lancé ce lundi 24 juin, la 58ème session ordinaire de l'examen d'Etat, au lycée Monseigneur Shaumba, dans la...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading