Newsletter

RDC: Le livre “Économie politique des malédictions du développement” de Matata Ponyo et Jean-Paul Tsasa porté sur les fonts baptismaux

Le livre « Économie politique des malédictions du développement », co-écrit par les professeurs Matata Ponyo Mapon et Jean-Paul Tsasa, tous deux économistes et enseignants à l’Université Protestante du Congo (UPC), a été présenté ce samedi 15 juin 2024.

Cette œuvre scientifique de plus de 500 pages, publiée aux éditions Bruylant à Bruxelles, a été portée sur les fonts baptismaux par le recteur de cette alma mater Robert N’kwim, par-devers de la crème scientifique, passionnée des questions économiques et de développement.

Ce livre se penche sur les raisons de la persistance de la pauvreté dans des pays tels que la République Démocratique du Congo et Haïti, malgré les efforts de développement.

Les auteurs remettent en question plusieurs théories économiques existantes, en particulier celles liées aux malédictions du climat, de la culture-race, des ressources naturelles, des programmes d’ajustement structurel du FMI et des institutions. Ils mettent en avant l’importance cruciale de la qualité des institutions et du leadership comme facteurs déterminants du développement économique.

Dans son exposé, M. Ponyo a souligné que les institutions de qualité sont créées et influencées par les actions des individus, soulignant ainsi l’importance du leadership dans la création et le maintien de ces institutions.

“Nous essayons d’apporter une valeur ajoutée à toutes les théories qui expliquent les causes du sous-développement. Comme vous le savez, plusieurs scientifiques ont fondé le sous-développement sur base de facteurs comme le climat, la localisation géographique, la race, la culture, l’abondance des ressources naturelles et comme le Fonds monétaire international mais aussi la qualité des institutions. Mais là, nous venons de faire une analyse profonde de toutes ses causes et nous venons de confirmer qu’au-delà de ces 4 blocs de malédiction, la qualité des institutions constitue un facteur clé que nous acceptons. Nous avons apporté une valeur ajoutée c’est le leadership. Les institutions peuvent être de bonnes qualités mais il faut qu’il y ait des hommes et des femmes qui les créent. Les institutions de bonne qualité n’ont pas été créées par Dieu, elles ont été créées par les hommes. Elles peuvent également être détruites par les hommes”, a déclaré l’ancien Premier ministre.

Pour sa part, le professeur Jean-Paul Tsasa a défini un leader comme un dirigeant qui élabore des stratégies pour atteindre des objectifs partagés par la communauté, mettant en avant l’importance de la vision et de l’altruisme dans le leadership.

“Si on est en face d’un dirigeant qui met en place des stratégies pour atteindre des objectifs égoïstes ou pour répondre aux besoins des groupes de pression, ce dirigeant ne peut pas être considéré comme un leader”, a-t-il soutenu.

Quid des auteurs ?

Le professeur Jean-Paul Tsasa enseigne à la faculté d’économie de l’Université Protestante du Congo et au Centre Congolais-Allemand de Microfinance.

Ancien Premier Ministre de la République Démocratique du Congo (RDC), le professeur Matata Ponyo Mapon est spécialiste en politiques budgétaire et monétaire et s’intéresse particulièrement aux questions de développement économique, de bonne gouvernance, du climat des affaires et de mobilisation des ressources publiques.

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

Contrat SICOMINES : Le ministre des Finances examine la mise en place d’un mécanisme financier et de bonne gouvernance pour les ressources issues de...

La gestion des fonds du projet Sino-Congolais des Mines (SICOMINES) était au cœur d'une réunion présidée le jeudi 18 juillet par le ministre des...

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading