Claude Ibalanky :  « Je crains que le bilan de Tshisekedi soit mitigé à cause de la fraude électorale aux législatives nationales »

Claude Ibalanky Ekolomba, président du regroupement politique Réveil Populaire (REPOP), ne digère pas « la fraude électorale qui s’est opérée au niveau des élections législatives nationales du 20 décembre dernier, par la centrale électorale. »

En tant que candidat à la députation nationale à Kikwit dans le Kwilu, il conteste la mise à l’écart de son regroupement sous prétexte qu’il n’avait pas atteint le seuil d’éligibilité requis et demande la publication des résultats provisoires bureau de vote par bureau de vote.

Lors d’une déclaration médiatique le 1er février, C. Ibalanky évoque un complot visant son élimination politique et exprime des craintes quant à l’impact de la fraude électorale sur le second mandat du président Félix Tshisekedi, alléguant une collusion entre la centrale électorale et certains membres de l’Union sacrée.

« Je crains que le bilan du président de la République soit mitigé. Je crains que sa bonne volonté, son amour et son désir à porter ce pays à aller de l’avant puissent être handicapés par ce poids qu’il doit porter derrière lui. Je crains aussi que cette population ne se retrouve pas, laquelle si marginalisée qui attend depuis très longtemps et qui a de l’espoir au président de la République. Je crains que cette population qui croit en lui soit déçue et nous ne pouvons pas accepter cela. C’est pourquoi nous disons que notre coalition cherche à ramener l’équilibre. Puisque si nous disparaissons, il y aura déséquilibre et tout va se pencher d’un côté qui n’est pas bon », a-t-il déclaré.

D’après les éléments en sa possession, C. Ibalanky estime que les responsables de ce « crime » cherchent à s’approprier le pouvoir au détriment d’autres personnes. Il affirme qu’ils ont agi de concert avec la centrale électorale pour éliminer leurs rivaux politiques.

« Dans certaines provinces, les individus se croyant puissants écartent leurs adversaires. Quand ils voient qu’Ibalanky est un leader dans le Kwilu, soutenu par la jeunesse, ils tentent de l’éliminer politiquement. C’est ce que nous observons, ce qui rend la situation plus claire pour identifier les coupables. Ce combat découle également de notre système politique où les individus cherchent à accumuler du pouvoir pour accéder à des postes gouvernementaux », a-t-il conclu.

Il sied de noter que les 5 regroupements politiques de l’Union sacrée qui contestent le calcul du seuil d’éligibilité par la CENI, ont annoncé des manifestations publiques pour faire entendre leur voix.

Dans la même catégorie

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Les États-Unis conditionnent la levée des sanctions imposées à Gertler par l’abandon de ses activités en RDC 

L’administration Biden a manifesté sa volonté de lever les sanctions imposées à l'homme d'affaires Israélien, Dan Gertler en lui conditionnant d'abandonner toutes ses opérations...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading