Newsletter

RDC: Si rien n’est fait d’ici septembre, Congo Airways risque de perdre son certificat de transporteur aérien (Bemba)

Un danger menace la compagnie Congo Airways. Sans intervention, elle risque de perdre son certificat de transporteur aérien d’ici le 16 septembre 2024. C’est ce qu’a déclaré le vice-Premier ministre et ministre des Transports, Jean-Pierre Bemba, lors de la troisième réunion du conseil des ministres présidée le vendredi 28 juin par le Président de la République Félix Tshisekedi.

Lors de cette réunion, Jean-Pierre Bemba a souligné l’urgence et la nécessité pour le gouvernement de financer la mise en œuvre du plan d’urgence visant à relancer les activités de cette compagnie, conformément à l’instruction donnée par le président de la République lors de la 111e réunion du conseil des ministres le 15 septembre 2023.

Selon le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, les fonds nécessaires pour renforcer la capacité opérationnelle de la compagnie nationale n’ont pas encore été débloqués, ce qui a conduit Congo Airways à n’exploiter qu’un seul avion en location, dont le contrat arrive à expiration prochainement.

« Congo Airways n’exploite qu’un seul aéronef en Leasing dont le contrat expire dans les jours qui viennent. Bien plus, elle court le risque de voir stopper son certificat de transporteur aérien et son agrément y attacher. Elle ne dispose pas d’un appareil opérationnel immatriculé en RDC », a déclaré le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, dans son compte-rendu.

Intervenant après le vice-Premier ministre des Transports, le ministre du Portefeuille, Jean-Lucien Bussa, a souligné l’importance pour le gouvernement de relancer la compagnie aérienne dans les prochains jours, compte tenu de son potentiel de développement.

Par la suite, des mesures d’urgence, notamment la mise à disposition des fonds et la gestion des différents litiges, ont été recommandées.

En septembre 2023, Congo Airways avait besoin de 33 millions de dollars américains pour relancer pleinement ses activités. Le gouvernement congolais avait alors débloqué en urgence 10 millions de dollars américains pour la location de deux avions et d’autres acquisitions afin de relancer la compagnie.

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

Contrat SICOMINES : Le ministre des Finances examine la mise en place d’un mécanisme financier et de bonne gouvernance pour les ressources issues de...

La gestion des fonds du projet Sino-Congolais des Mines (SICOMINES) était au cœur d'une réunion présidée le jeudi 18 juillet par le ministre des...

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading